La Mauritius Football Association (MFA) ne finira jamais de nous surprendre. Dans le souci de préserver la stabilité au sein du comité directeur, ses membres ont trouvé un consensus. Vinod Persunnoo a été maintenu comme président. En même temps, il a délégué une partie de ses pouvoirs à Sameer Sobha.
Avant d’en arriver là, il fallait déclarer null and void la réunion urgente du 20 octobre dernier où le groupe contestataire avait élu un nouveau bureau avec comme président Anoop Madhow. C’est Mustapha Chitbahal qui a présenté cette motion secondée par Barlen Sengayen. Puis, Ram Narrainen a formulé une motion de confiance à Vinod Persunnoo soutenue cette fois par Chitbahal.
Vinod Persunnoo a par la suite délégué une partie de ses pouvoirs (il gardera les responsabilités sur le plan international) à Sameer Sobha, dont la gestion des affaires locales. « Je pense que c’est une solution qui est acceptée par tous les membres. Cela amènera la stabilité recherchée et aussi un signal de confiance. Je crois aussi qu’il faut également préparer la relève afin de dissiper tout doute d’accaparement à ce poste. Sameer Sobha incarne l’avenir », nous a confié Vinod Persunnoo.
Sameer Sobha exprime de son côté sa satisfaction d’avoir obtenu la confiance de ses pairs. « Je vais essayer de faire de mon mieux pour mener le football à bon port. J’appelle également tous les membres, y compris ceux de l’opposition, à travailler main dans la main pour faire avancer le foot mauricien. »
Sur le papier cela ne changera rien car la constitution du comité reste la même, sauf que le représentant de l’Entente Boulet Rouge, Vikash Mootooveeren, a été pressenti pour remplacer Mario Monty de Petite Rivière Noire FC. Sa nomination devra être entérinée lors de l’assemblée générale extraordinaire fixée au mercredi 7 décembre.
Quant au chef de file du G8 qui se proclamait aussi président de la MFA, Anoop Madhow, il reste toujours le 1er vice-président. Il soutient s’être sacrifié pour « l’intérêt du foot. » « Je n’ai aucun regret. En tant que chef de file du G8, j’ai mené une bataille et je suis content de l’avoir bien fait. Je suis d’autant plus satisfait car non seulement l’épine Persunnoo a été écartée, mais c’est un membre du G8 qui a pris les rennes. Nous lui serons solidaires pour relancer le foot. »
Par ailleurs, le comité a aussi débattu sur la formule de compétition pour la prochaine saison. Il proposera une Premier League à dix équipes dont l’inclusion du Cercle de Joachim et l’Entente Boulet Rouge. La première division comprendra sept formations, y compris les -20 ans du Centre technique national François Blaquart. La deuxième division sera composée de neuf clubs dont l’USBBRH.
Les clubs nationaux seront du reste convoqués pour le tirage au sort demain au quartier général à Trianon. La MFA prévoit de démarrer les compétitions le week-end 26-27 novembre.