L’appel d’un retour au bercail des huit membres contestataires lancé par le président de la Mauritius Football Association (MFA), Vinod Persunnoo, mardi dernier aura-t-il un écho favorable ? On le saura demain après qu’une réunion du comité directeur eut été fixée à Trianon à partir de 16h30.
Vinod Persunnoo, réhabilité dans ses fonctions de président par la FIFA, avait fait ressortir lors d’un point de presse mardi dernier à Trianon que sa priorité est de stabiliser la fédération, cela passant par un assainissement de la situation au sein même du comité directeur.
« Je compte sur le bon sens des membres. D’ailleurs, je crois en un travail d’équipe et la solidarité d’un groupe. Je suis disposé à passer l’éponge et de nous remettre au travail car des défis importants nous attendent dont la relance des compétitions et le Congrès de la FIFA en 2013 », s’est-il appesanti.
À l’agenda de cette réunion figurent deux items, à savoir les compétitions et les statuts de la MFA revus et corrigés par la FIFA. Vinod Persunnoo se dit serein que son appel sera entendu. « Je n’ai pas de doute que les membres reviendront à de meilleurs sentiments et cela dans l’intérêt suprême du foot. »
Le G8 s’est du reste réuni mardi dernier pour prendre connaissance de la lettre de la FIFA de même que de la démarche de Vinod Persunnoo de retravailler ensemble à nouveau. Le porte-parole du G8, Anoop Madhow, qui se clame toujours « le président légal selon le Registrar of Associations », attend des conseils légaux avant de décider de la marche à suivre.
« Nous en saurons plus sur les implications des recommendations de la FIFA par rapport au Registrar of Associations et la Sports Act d’ici demain. En tout cas, une chose est sûre, Vinod Persunnoo est un président sans aucune commande au sein du comité directeur. La moralité oblige, il aurait pu step down et passer la main à quelqu’un d’autre », remarque Anoop Madhow.
Ce dernier nous a aussi confié que c’est cet après-midi que son groupe décidera s’il sera présent ou non à la réunion du comité directeur demain. « Nous ne sommes pas là pour prendre en otage le foot. Si nous y allons, nous le ferons sous certaines conditions. »
Toujours est-il que Vinod Persunnoo et quelques membres du G8 sont déjà en consultations. Certains sont disposés à retourner au bercail mais pas à n’importe quel prix. Nul doute que la réunion de demain s’annonce cruciale dans la mesure où nous verrons si la stabilité pourra être ramenée au sein du comité.
D’autant que si Vinod Persunnoo n’a pas le soutien voulu, il n’est pas à écarter qu’un caretaker committee soit institué afin de faire passer les amendements aux statuts de la MFA à travers une assemblée générale extraordinaire avant le 16 décembre, comme mentionné dans la correspondance de la FIFA.
« We strongly recommend that MFA adopts new FIFA-conform statutes and then proceed with elections to the next texts. Therefore and taking for granted that you will integrate the said comments, we will invite you to convene an extraordinary NGA to adopt the new statutes in a very short time but no later than 16 December 2011 when the FIFA EX Com will be meeting and therefore be in a position to discuss the issue shloud the deadline not be met », peut-on lire dans la correspondance.