source photo : internet

José Mourinho, qui avait essayé d’en découdre avec Marco Ianni qui l’avait provoqué, samedi, lors du choc face à Chelsea (2-2), ne sera pas sanctionné par la FA. Par contre, Ianni va devoir s’expliquer et est accusé de “comportement répréhensible”.

La Fédération anglaise a annoncé hier avoir ouvert une procédure disciplinaire contre Marco Ianni. L’entraîneur adjoint de Chelsea est accusé de “comportement répréhensible” pour son altercation avec José Mourinho, samedi en Premier League. Après l’égalisation de Ross Barkley à la 96e (2-2), l’adjoint de Maurizio Sarri est venu chambrer le coach de Manchester United.

Le Portugais s’est alors précipité vers Ianni, avant d’être retenu par des membres des deux équipes et des stadiers. Le technicien italien, qui s’est depuis excusé, a jusqu’au 25 octobre pour répondre à l’accusation de la FA. Mourinho a lui été “rappelé à ses responsabilités”, tout comme les clubs de Chelsea et Manchester United. Avant ces annonces, The Special One avait réclamé de l’indulgence pour Ianni lors de sa conférence de presse, à la veille du match face à la Juventus en Ligue des Champions. “Il s’est excusé auprès de moi, j’accepte ses excuses.

Je pense qu’il mérite une seconde chance, je ne pense pas qu’il mérite d’être viré. J’espère donc que tout le monde fera comme moi, c’est-à-dire ne pas perturber la carrière d’un jeune homme qui est probablement un bon type, un entraîneur avec un grand potentiel. Laissez-le travailler, tout le monde fait des erreurs, j’en ai fait beaucoup” a déclaré Mourinho.