La Mauritius Professionnal Football League (MPFL) et la Mauritius Football Association (MFA) ont animé une conférence de presse vendredi au Labourdonnais Hotel pour un premier bilan et les nombreux projets à venir pour le developpement du sport roi. Après 11 journées de championnat, autant dire que l’enthousiasme et l’envie de réussir sont toujours de rigueur…
Georges Chung, cheville ouvrière du football professionnel à Maurice et chairman de la MPFL est d’avis que les choses vont bon train et que ce n’est que le début. « La révolution de la professionnalisation a débuté. Nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin. Ce projet a été mis en place pour remettre le sport roi sur les rails et je constate que nous allons dans la bonne direction. La qualité du jeu s’est améliorée et je suis d’avis que dans peu de temps, nous aurons droit à un football léché », explique-t-il.
Il soutient, « Nous comptons investir d’ici août une somme de Rs 45 M dans les équipes. Il ne faut pas oublier que la Ligue professionnelle est aujourd’hui une réalité et elle va continuer à assumer pleinement son rôle de machine à produire du beau football. Nous voulons enthousiasmé les gens à venir au stade. Et je dois dire que j’ai été tout particulièrement interpellé par la présence féminine dans les stades, notamment à St-François Xavier et au stade Germain Comarmond. Je constate que les gens reprennent goût à venir au stade et donner de la voix aux joueurs. C’est très important ».
L’homme fort du football professionnel s’attend également à ce que les filets tremblent de partout. Des buts et encore des buts. Dans cette optique, des récompenses seront toujours à l’ordre du jour pour motiver les joueurs. « Les coups de pied arrêtés réussis seront récompensés comme il se doit. Les buteurs comme les passeurs. Je m’attends à du beau spectacle, à des actions incroyables. Je veux que les joueurs nous fassent rêver. Pour se faire, nous leur donnerons les moyens de leurs ambitions », fait ressortir Georges Chung. Ce dernier a notamment tenu à remercier les sponsors pour leur soutien indélébile.
Le président du comité technique, Saoud Lallmohamed, a quant à lui laissé entendre que chaque centime doit être utilisé à bon escient et honnêtement. « Nous aimons le football à Maurice. Pour ma part, je suis un grand passionné et c’est un honneur pour moi que d’être au service du sport roi ». Il poursuit, « Les joueurs sont désormais assurés en cas de blessure. Nous sommes professionnels jusqu’à la moelle. Nous veillons également à ce que les règles soient respectées et nous n’hésiterons pas à prendre des mesures radicales à l’encontre des  joueurs qui ne respectent pas  leur contrat ».
Il soutient, « Nous avons pas moins de 700 licenciés avec couverture médicale pour les joueurs de l’élite, du championnat junior et féminin. Lors de chaque journée de championnat, nous enregistrons une moyenne de 2.6 buts et le nombre de spectacteurs au terme de chaque journée avoisine les 900. C’est ce qu’on appelle le progrès. Je suis d’ailleurs de ceux qui pensent que le calendrier local n’a rien à envier aux Championnats anglais par exemple. Nous travaillons d’arrache-pied pour la survie et l’épanouissement du football. Nous veillerons à ce que tout se passe bien ».
Saoud Lallmohamed a également tenu  à souligner que de nouvelles infrastructures seront mises sur pied pour la formation des jeunes. « Les structures de la MFA seront améliorées et nous comptons mettre sur pied une compétition exclusivement destinée aux écoles de foot et des championnats de catégorie d’âge. C’est un projet que nous comptons mener à bien », explique-t-il.
Samir Sobha, président de la MFA a, quant à lui, spécifié que le Club M participera à toutes les compétitions internationales. « Nous comptons bien nous préparer pour les Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) en août et pour se faire, nous nous donnerons les moyens de nos ambitions. »