La coupe du monde terminée, les affaires reprennent au Sepp Blatter Football House de Trianion. C’est le moins qu’on puisse dire puisque la MFA s’apprête à organiser son assemblée générale annuelle ce jeudi à 16h30 avec un agenda plus que chargé. Mais déjà nous constatons qu’à la MFA plus les critiques pleuvent, plus la situation s’empire. C’est le moins qu’on puisse dire avec la convocation qui a été signée par Pathak Ballgobin, cette fois comme assistant secretery general, en date du 23 juillet 2013 et convoque les délégués pour le jeudi 31 juillet…2013. Mieux encore les membres seront appelés à approuver les actions de la saison 2012-2013 de la MFA. Comme dirait l’autre bonjour la compétence et le professionnalisme de Samir Sobha.
Cette assemblée qui n’avait pu se tenir l’année dernière en raison de la dispute qu’il y avait eue autour de l’organisation des élections nationales de la MFA, se tiendra donc ce jeudi. Selon nos informations, il se cache une démarche très importante derrière l’organisation de cette assemblée par le quator Sobha-Chitbahall – Janoo – Bowud. Il nous revient que le projet de présenter, à cette assemblée, le choix du président de la MFA pour celui qui occupera le poste de secrétaire général de la MFA pourrait bien aboutir. En effet, il revient  que celui qu’on prénomme affectueusement Juda depuis qu’il a trahi Anwar Elahee à la veille des élections d’octobre dernier, Nazir Bowud qui sera appelé à occuper ce poste. Du reste, tout laisse croire que c’est lui que sera appelé à présenter les comptes de la fédération selon une source à l’intérieur même de l’exécutif de la MFA.
Il va sans dire que les différentes positions seront intéressantes à suivre ce jeudi si d’aventure cette assemblée arrive  à se tenir. Car n’oublions pas que selon les statuts de la fédération, la MFA a besoin de la présence obligatoire  de 39 délégués. Cependant avec la relégation en division régionale de Belin SC et Case Noyale, ces deux formations ont perdu, en vertu de l’Article 11.4 de la MFA leur statut d’équipe nationale. Autre sujet qui fera débat dans cette assemblée c’est sans aucun doute la démarche affichée du Sheik de Trianon de procéder à la suspension des 17 clubs qui ont contesté la validité d’Ivan Collendavelloo comme président du Tribunal d’Arbitrage qui a déclaré les élections d’octobre dernier  valides. Toutefois, signalons que hier, le comité disciplinaire institué par la MFA pour juger ces 17 clubs n’a pu, à nouveau, se réunir sur le point de droit. Notamment sur la position conflictuelle du président, Me Erriah, face à la MFA dont il a été l’avocat durant le tribunal d’arbitrage. L’affaire a été renvoyée pour le 2 août et de ce fait la question de suspendre ces 17 clubs ne tient pas la route pour ce jeudi.
Bagarre à la MFA
Entre-temps un événement de taille est arrivée à la MFA avec la nouvelle de la suspension de Shirley Robertson de ses fonctions au Football House. Celle qu’on disait être dans les bons carnets de l’actuel comité directeur de la MFA a subitement perdu tous ses galons à un point que non seulement elle, mais aussi son époux qui agit comme chauffeur d’un des bus de la MFA ont été priés de partir. Un départ aussi manu militari qu’inexplicable qui s’est terminé par une belle bagarre avec le préposé à la sécurité de la MFA.
Autre événement de taille au Château du Trianon, c’est la révision largement à la baisse du coût de la professionnalisation du football de la MFA sous la houlette de Georges Chung. Des Rs 100 millions annoncées en grande pompe c’est en toute discrétion que cette somme est passée à  Rs 30 millions, soit un maximum de Rs 350 000 par club. Toutefois, une condition est à respecter par chaque équipe: à savoir la vente de 1000 billets d’entrée à Rs 100 l’unité. Selon un membre de la MFA, c’est du reste une condition sine qua non à respecter. Au cas contraire, cette somme sera déduite des fonds des clubs qui ne respectent pas cette condition.