Il n’avait que 24 ans et pourtant, Kris Etowar, était pétri de talents. Et pourtant, nul ne pensait qu’il allait nous quitter de cette façon tôt ce mardi matin et surtout à la fleur de l’âge. Ceux qui l’ont connu, surtout l’entraîneur Marcel Guillaume, n’ont pas manqué de saluer ce footballeur hors pair. C’est d’ailleurs Marcel Guillaume qui l’a eu sous sa direction alors qu’il avait moins de 11 ans au sein de l’école de football de St François Xavier, à Port-Louis. Selon les témoignages, Kris Etowar avait un touché de balle exceptionnel. C’est d’ailleurs sans surprise qu’il a été élu Most Promising Young Sportsman of The Year en 2002.  Avec l’école de football de St François Xavier, il a obtenu des titres de champions de Port-Louis et également au niveau national. En 2001, Kris Etowar a remporté le Trophée international des moins de 13 ans avec la sélection de la capitale et a aussi remporté le titre de meilleur buteur et de meilleur joueur du tournoi. En 2001 toujours, il a remporté le tournoi de l’AS Bretagne à l’île de La Réunion en battant l’AJS St Denis en finale. Là également, il a décroché le titre de meilleur buteur et celui de meilleur joueur. L’année suivante, Kris Etowar a fait partie de la formation réunionnaise des moins de 13 ans de Excelsior lors d’un stage à Nantes, en France. Pendant ce séjour, Excelsior avait battu Nantes (4-2) et Kris Etowar avait inscrit un doublé. Il a également eu l’occasion d’effectuer un stage à Blackburn en Angleterre. Par la suite, il a joué pour le Curepipe Starlight SC et Cercle de Joachim, ASPL 2000 et Pamplemousses. Il laisse derrière lui une épouse et un bébé. Week-End présente ses sincères condoléances à tous ceux que ce deuil afflige.