Le feu couve sous les braises actuellement au sein du Château du Trianon. Pour cause, la nécessité pour la Mauritius Football Association (MFA) de nommer un secrétaire administratif pour palier au départ du titulaire au poste, Sada Vuddamalay dans les semaines à venir.  Selon les informations de Week-End, trois groupes s’opposent afin que leur poulains respectifs soient intronisés. Le choix, qui est une prérogative du Sheik en vertu des statuts de la MFA, est problématique et surtout cauchemardesque à tel point qu’une décision attendue vendredi n’a pu se faire. Quatre noms sont les plus cités pour l’heure dans cette nouvelle course à la Football House qui risque encore de faire des dégâts.
Le poulain de Vaddamaly et Chung
Ceux qui sont cités pour l’heure sont, entre autres , le nouveau visage du secteur du football, Deelan Ashley Sinnasamy qui occupe actuellement le poste de directeur administratif de la Professionnal Football League Mauritius Ltd (MPFL). Ce jeune homme, qui se trouve être le fils d’un dirigeant influent des défuntes formations que sont Sunrise SC et Olympique de Moka dispose de deux soutiens importants et non négligeables qui sont George Chung, le patron de la ligue professionnelle et le tenant du titre, Sada Vuddamalay. Mais sa faiblesse cependant c’est son manque évident d’expérience à ce niveau.
Reste que la partie n’est pas gagnée d’avance et la résistance contre cette candidature s’organise par les membres à l’intérieur même du comité directeur. Nous apprenons, en effet, que Mustapha Chitbahall et Rahman Furjun, 1er vice-président et membre de l’exécutif respectivement ne veulent pas laisser les coudées franches au président de la MFA, Samir Sobha.  Ils ont donc décidé de faire cause commune afin d’appuyer la candidature de Laval Ng. Ce dernier, ex-trésorier de la MFA au sein de l’équipe de Vinod Persunnoo, voire bien avant. L’ancien représentant de la Fire Brigade au sein de la direction de la MFA a été appelé pour s’occuper des finances du Château au retour aux affaires de Vinod Persunnoo et au plus fort de la dissidence  Sameer Sobha contre le président en décembre 2011. Comme l’oiseau, il a fait son nid et cet ex haut cadre financier au Telecom Tower veut bien terminer sa vie au Château sur une bonne note.
Le Judas n’est pas loin
Mais il n’a qu’à bien se tenir. Car le Judas de service n’est pas loin et rode toujours autour du fauteuil de secrétaire général, même s’il occupe le poste de Planning Developpement and Education Officer depuis juillet dernier. Nazir Bowud dispose, selon nos informations, d’un contrat de 4 ans (légalement les contrats à Maurice se font sur une base d’une année renouvelable) , pour des salaires de l’ordre de Rs 20 000 et des allocations pour son téléphone portable de Rs 500 en dépit du fait qu’il travaille à temps partiel. Une place qu’il occupe après que Samir Sobha et son équipe — y compris Nazir Bowud — ont licencié Rooben Armoogum, jugé trop proche de Vinod Persunnoo,  une fois que la FIFA avait confirmé qu’il était reconnu comme président de la MFA.
La liste des candidats pour le poste de secrétaire général de l’instance qui dirige le football à Maurice ne s’arrête malheureusement pas à ce niveau. D’autres noms sont cités, à l’instar de Vinod Persunnoo et serait aussi dans la course pour la couronne. Les informations laissent comprendre qu’une tierce personne, très engagée dans le football sur toute l’île Maurice et qui est souvent en position de conflit d’intérêts en raison de son «business» étroitement lié au ballon rond cherche à faire valoir ses bons offices. Il aurait proposé, pour faire pencher la balance en faveur de Vinod Persunnoo, à Sahir Sobha trois votes additionnelles en cas d’élections anticipées au sein de la direction de la MFA.
Comme dirait l’autre, tous les moyens sont bons pour faire avancer sa cause au Château du Réduit. Hier des directives fermes ont été données aux membres de l’exécutif pour que rien ne transpire du choix qui pourrait être pris ce lundi.