Un projet annoncé dans le dernier budget présenté par le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, et qui sera finalement concrétisé samedi prochain. Le coup d’envoi de la Mauritius Schools Saturday Football League sera donc donné le 10 mars et concernera pour cette ouverture la catégorie -13 ans du côté masculin. La phase finale de cette compétition qui regroupe 125 équipes venant de 61 institutions secondaires se déroulera en juillet.
Chapeauté par le ministère de la Jeunesse et des Sports, ce projet a bénéficié du soutien des ministères des Finances et de l’Éducation, de la Mauritius Football Association, de la Mauritius Secondary Schools Sports Association et de la Private Secondary Schools Association.
La compétition se déroulera tous les samedis sur plusieurs terrains (Anjalay, Bambous, Flacq, Rose-Hill et Trianon) et concernera les scolaires des catégories -13 ans, -15 ans et -17 ans tant du côté masculin que féminin. Plusieurs prix seront offerts, dont un déplacement à Rodrigues pour le collège vainqueur chez les -17 ans qui y disputera la Super Cup. 45 aspirants arbitres seront sollicités pour les 275 rencontres programmées et tous les joueurs et éducateurs sportifs seront couverts par une police d’assurance.
« Ce sera l’occasion de détecter les meilleurs éléments. Ces derniers seront ensuite dirigés vers les structures appropriées afin de pouvoir hausser le niveau de notre football », a indiqué le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, au cours d’une conférence de presse tenue hier après-midi au Harilall-Vaghjee Hall à Port-Louis.
Il a également fait ressortir que tous les facteurs seront réunis afin que ces jeunes puissent s’épanouir sainement. Tout en soulignant que le concept sports-études est voué au succès, Devanand Ritoo a cité l’exemple de la nageuse Estelle Li, lauréate lors de la dernière cuvée.
De son côté, Vasant Bunwaree, ministre de l’Éducation, s’est dit heureux que le projet de faire de l’éducation physique et sportive au niveau du School Certificate sur une base pilote l’année dernière s’est avéré un succès. D’où l’idée d’étendre ce projet au Higher School Certificate cette année. Tout en se disant conscient du manque d’éducateurs physique et sportive, Vasant Bunwaree a émis le souhait de voir un éducateur par école. « Ce serait l’idéal, car nous voulons offrir toutes les facilités et créer un engouement au niveau des différentes institutions », a-t-il ajouté.
Il est à noter que le lancement officiel sera effectué samedi prochain au stade Sir Gaëtan Duval à Rose-Hill, alors que le site web concernant la compétition a été lancé à l’issue de la conférence de presse.