Pamplemousses SC a effectué une bonne opération en battant Petite Rivière-Noire FC 3-1, hier au stade Anjalay, dans un match de la 16e journée de la Premier League de football. Cette victoire place plus que jamais les Nordistes en pole position dans la course au titre.
Une victoire confortable de Pamplemousses. Peu de personnes s’imaginaient vraiment à un tel scénario, d’autant que Petite Rivière-Noire se trouvait dans une position plus favorable. Mais force est de constater que Pamplemousses n’avait pas encore dit son dernier mot dans ce championnat, qui demeure toujours ouvert à deux journées de la fin.
Petite Rivière-Noire a entamé de plain-pied la rencontre et a même manqué d’ouvrir la marque lorsque Stéphane Pierre prolongea une balle dans le dos des défenseurs nordistes pour Patrice Marquette, qui vit son tir repoussé brillamment par Kevin Jean-Louis (6e).
Petit à petit, Pamplemousses reprenait du poil de la bête car Petite Rivière-Noire avait confisqué le ballon et avait pris le jeu à son compte. Un retournement de situation qui s’avéra payant puisque Pamplemousses poussait l’adversaire à la faute. La formation nordiste parvint à prendre l’avantage sur un beau coup franc enroulé des 25 mètres du Malgache Williano (1-0, 31e).
Malgré ce but encaissé, Petite Rivière-Noire ne baissa pas de pied. Le latéral droit de l’équipe de l’Ouest, Hemant Sookroo, passa à deux doigts de niveler le score sur un coup franc repoussé par Jean-Louis (37e). Pamplemousses aurait pu toutefois corser l’addition, mais son attaquant malgache, après s’être déjoué de deux défenseurs, fut déséquilibré par son compatriote Francis Maminiaina au moment d’exécuter sa frappe, qui passa à côté du montant de Louis Lahache (43e).
À quelques secondes de la mi-temps, c’est Petite Rivière-Noire qui mit les pendules à l’heure grâce à un tir croisé instantané de Patrice Marquette sur un centre bien dosé de Hemant Sookroo (1-1, 45e). Tout était à refaire. Le changement poste pour poste effectué par le coach de Pamplemousses, Henri Spéville, donna des dividendes. En effet, l’entrée d’Andy Sophie à place de Guillaume Sokalingum a donné plus de punch à l’attaque nordiste. Sophie passa tout près d’inscrire un but sur un ballon mal dégagé de Lahache sur un coup franc de Williano (46e).
Petite Rivière-Noire répondait du tac au tac. Stéphane Pierre, qui évoluait plus sur le flanc gauche, décocha une frappe puissante qui obligea Jean-Louis à s’employer pour repousser le ballon mais, dans la foulée, Marquette ne parvint pas à exploiter l’aubaine qui se présentait à lui.
Après un tir de Sophie (61e) sur la transversale, ce sera au tour de Christophe Bazerque d’en faire de même (63e) pour Petite Rivière-Noire, puis de Stephan Badal (68e). Mais sur cette action, Pamplemousses déclencha un contre dévastateur. Sur un dégagement du gardien Jean-Louis à l’adresse de Branly, celui-ci infiltra dans le camp adverse avant de centrer à ras de terre en direction de Sophie. Mais en voulant dégager la balle, Leroy Figaro la détourna dans ses propres filets (2-1, 69e).
Plus confiant, Pamplemousses a continué à presser l’adversaire afin de chercher un troisième but pour se mettre à l’abri. Le salut viendra de Sophie, qui reprenait victorieusement un centre de Bayaram suite à une action initiée par Branly pour assurer la victoire de son équipe (3-1, 77e). Malgré les efforts des protégés de Twaleb Fatemamode, le score n’évoluera pas. Petite Rivière-Noire a même terminé la rencontre à dix après l’exclusion de Stephan Badal pour accumulation de cartons jaunes.
« C’est un succès qui vient à point nommé dans le sens où nous jouerons un match important dimanche prochain contre le Cercle de Joachim. En ce qui concerne le match d’aujourd’hui (Ndlr : hier), je pense qu’on le mérite sur l’ensemble, même si l’adversaire nous a donné du fil à retordre », a souligné Henri Spéville.
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Le point: Pamplemousses joue les trouble-fête
Le jeu de chaise musicale continue en tête du classement. À deux journées de la fin du championnat de football, tout reste encore possible. Le Pamplemousses SC est devenu le nouveau leader de la Premier League grâce à sa victoire 3-1 aux dépens de Petite Rivière-Noire à Anjalay. L’équipe de l’Ouest voit ses chances de remporter le championnat s’amenuiser.
Après avoir évincé Petite Rivière-Noire, Pamplemousses se réjouit sans doute du match nul concédé par le Cercle de Joachim face à l’AS Vacoas-Phoenix (1-1) à Henrietta. Les Curepipiens avaient pourtant cru pendant longtemps en une victoire après l’ouverture du score par son défenseur central Denis Dookee sur coup franc. Mais à moins de dix minutes de la fin, Roddy Édouard a égalisé, permettant à son équipe d’arracher un nul. Ce résultat rétrograde ainsi les Curepipiens à la deuxième place.
L’AS Rivière-du-Rempart a obtenu une victoire assez facile sur les PAS Mates (3-1) à Auguste-Vollaire. La surprise de la journée est venue du côté de l’Entente Boulet Rouge-Riche Mare Rovers, qui a décroché son premier succès de la saison aux dépens de Curepipe Starlight (2-1) au Vélodrome.