L’équipe de football de Mangalkhan des moins de 19 ans met le cap, ce mardi, sur l’Hexagone en vue de prendre part au Paris World Games, du 7 au 13 juillet. Plus de 60 pays participeront à cette compétition. L’équipe mauricienne, entraînée par Giovany Jeannot, tentera de tirer son épingle du jeu en emmagasinant un maximum d’expérience.
Après le tournoi Montrichard pour les moins de 17 ans, c’est dorénavant au tour des U19 de montrer ce qu’ils ont dans le ventre. À titre d’information, après deux éditions particulièrement réussies, qui ont rassemblé à Paris en juillet 2015 et 2016 des milliers de jeunes filles et garçons venus du monde entier, la Paris World Cup élargit son horizon.
Dans la perspective des Jeux olympiques de 2024, la Paris World Cup se transforme en Paris World Games et s’ouvre, en plus du football, à cinq nouvelles disciplines : le badminton, le basket-ball, le handball, le rugby à 7 (déjà testé en 2016) et le volley-ball. Au-delà de la simple compétition, c’est la venue attendue de plus de 650 équipes (toutes disciplines confondues), de 15 000 sportives et sportifs de 10 à 25 ans et de 60 nationalités, qui motive les organisateurs et quelque 200 volontaires, ainsi que les services de la ville de Paris.
Les meilleures installations réparties sur l’ensemble de la ville seront mises à leur disposition, les hébergements et les lieux de restauration les plus adaptés, les animations festives à travers la capitale.