Petite Rivière-Noire FC a remporté la finale de la MFA Cup 2014 aux dépens du Pamplemousses SC 3-1, samedi au New George V Stadium, au terme des prolongations, alors que les deux équipes étaient à égalité après le temps réglementaire (1-1).
C’était la liesse au son du djembé et de la ravanne dans le camp de l’équipe de l’ouest après ce succès tant attendu par ses supporters. Après la finale perdue en 2013, les protégés de Twaleb Fatemamode n’ont cette fois pas raté le coche pour l’édition 2014 et ce, même s’ils avaient un déficit d’un but à moins d’un quart d’heure de la fin suite à un penalty converti par Kersley Appou (1-0, 76e).
Mais il se trouve que les coéquipiers de Stéphane Pierre n’avaient pas encore dit leur dernier mot. À l’origine du penalty, le défenseur malgache Francis Maminiaina, dans une action courageuse, remit les pendules à l’heure (1-1, 86e), ce qui forçait les prolongations.
« Nous étions bien préparés pour ce match. On savait que cela pourrait se jouer en prolongations, voire aux tirs au but. Les joueurs étaient prêts physiquement et mentalement. Je pense que sur l’ensemble de la rencontre, nous méritons amplement la victoire », déclare l’entraîneur de Petite Rivière-Noire.
Lors des prolongations, les joueurs de l’ouest ont durci le rythme, donnant du fil à retordre à leurs adversaires. Petite Rivière-Noire devait prendre une avance d’un but sur une réalisation magistrale des 30 mètres de Christopher Bazerque (2-1, 99e), qui se trouvait dans l’axe, avant qu’Andy Patate, entré en cours de jeu, ne corsât l’addition (3-1, 108e).
« C’est une belle récompense pour les joueurs, le staff technique, les dirigeants et nos supporters. Toute le monde a cru en notre potentiel, même si à un moment certains pensaient que les dés étaient jetés. Nous y avons cru jusqu’au bout et je suis heureux d’avoir remporté cette MFA Cup qui nous permet aussi de sauver notre saison après avoir terminé à la troisième place en Premier League », ajoute l’entraîneur de Petite Rivière-Noire.