L’entraîneur de Tottenham Mauricio Pochettino a écopé mercredi d’une suspension de banc de deux matches et d’une amende d’environ 11 500 euros par la Fédération anglaise de football (FA), à la suite d’une violente altercation verbale avec un arbitre.

Le technicien argentin, dont l’équipe s’est qualifiée mardi pour les quarts de finale de la C1 après sa victoire (1-0, aller: 3-0) à Dortmund, a été sanctionné pour un incident l’impliquant avec l’arbitre Mike Dean lors du match de Premier League perdu (2-1) par les Spurs à Burnley le 23 février.

En raison de cette suspension, Pochettino prendra donc place dans les tribunes pour le déplacement à Southampton samedi et pour la réception de Liverpool le 31 mars.

« Le manager de Tottenham a accepté l’accusation de la FA sur sa conduite inappropriée par son comportement et/ou son langage à la fois sur le terrain et/ou dans et autour de la zone du tunnel », précise la FA dans un communiqué.

Pochettino n’avait pas révélé la teneur de ses échanges après l’incident avec l’arbitre Mike Dean. Mais la seule décision arbitrale contestée était l’attribution d’un corner conduisant à l’ouverture du score de Chris Wood pour les locaux.

L’entraîneur sud-américain, qui n’est pas connu pour ses diatribes envers le corps arbitral, avait annoncé bien avant la décision de la FA qu’il ne contesterait aucune action disciplinaire à son encontre, en admettant avoir « franchi la ligne ».

AFP