Vinod Persunnoo, président de la Mauritius Football Association (MFA), a laissé entendre qu’il existe de fortes possibilité qu’il retire sa candidature pour le poste de vice-président de la Second Division League lors de l’assemblée générale prévue ce vendredi à 16h à la Sepp Blatter Football House, Trianon. « Je me suis donné un temps de réflexion. Ce n’est qu’au moment de l’assemblée générale qu’une décision sera prise », déclare Vindo Persunnoo.
Ce dernier indique qu’il ne compte pas boycotter ces élections, ajoutant que, jusqu’à preuve du contraire, il est toujours président de la MFA, surtout après les conclusions du Fact Finding Committee lié aux allégations de matches truqués en Second Division League.
« J’avais pris un congé temporaire de ma propre initiative pour la bonne marche de l’enquête. Maintenant que tout est terminé, il se trouve que je dois reprendre mon poste de manière officielle », insiste-t-il.
Le candidat aux élections de la MFA ce vendredi pour le poste de vice-président de la Second Division League souligne qu’il ne s’attendait pas que les dirigeants avec lesquels il a travaillés présentent un candidat à ce même poste, en l’occurrence Gérard Barbier, de la formation La Cure Waves.
« C’est désolant de voir la tournure des événements. Je me retrouve en concurrence avec un autre candidat pour ce poste. J’ai le sentiment d’avoir été trahi. Il nous reste deux jours avant l’échéance et on verra », estime-t-il.
Vinod Persunnoo a assisté aux Mondiaux de Beach Soccer tenus le mois dernier à Tahiti. Il est rentré au pays le 2 octobre et a confirmé sa candidature aux élections vendredi dernier, soit le dernier jour du dépôt de candidatures.
Soulignons que la FIFA a autorisé la MFA à aller de l’avant avec de nouvelles élections, mais à condition d’obtenir au préalable une simple majorité des délégués approuvant les élections lors de l’assemblée générale.