Le Club M reçoit sur ses terres (stade Anjalay) cet après-midi la sélection nationale angolaise pour le compte des préliminaires du Championnat d’Afrique des Nations (2018). Le coup d’envoi est programmé pour 15h30. Les protégés de Joe Tshupula n’ont pas droit à l’erreur devant leur public, et une victoire est impérative en vue du match retour programmé pour le dimanche 23 courant.
« Nous sommes très ambitieux pour ce match contre l’Angola. Notre objectif est bien évidemment d’assurer la qualification pour le prochain tour. Aucun match de football n’est facile, il faudra se donner à 200% pour y arriver, mais j’ai toujours cru dans le potentiel de mes troupes. Nous allons tout faire pour remporter un précieux succès en vue du match retour qui sera tout aussi difficile », a fait ressortir le sélectionneur Joe Tshupula, lors d’un point de presse mardi dernier au siège de la Mauritius Football Association (MFA). Petite précision : Le Club M a souvent du mal à voyager, se faisant battre souvent sur des scores très lourds.
Le président par intérim de l’instance footballistique, Prem Jodha, s’attend à ce que le public vienne en grand nombre. « Je lance un appel aux Mauriciens. Venez soutenir le Club M en grand nombre. Nous avons besoin de votre soutien. Les joueurs ont besoin de vos encouragements pour accomplir l’exploit. Ensemble, nous pouvons déplacer des montagnes. Jouez le jeu vous aussi », a-t-il souligné. Le public devra débourser Rs 50 pour assister à la rencontre, les billets étant en vente également le jour de match.
Sursaut d’orgueil attendu
Un sursaut d’orgueil est attendu de la part des locaux, battus par cette même équipe sur le plus petit score qui soit en Afrique du Sud récemment à l’occasion de la COSAFA Castle Cup. Pour rappel, lors du match d’ouverture, c’est Augusto Quibeto qui avait trouvé la faille dans la défense mauricienne dès la 4e minute de jeu. Seule satisfaction de la rencontre, le défenseur Marco Dorza avait été élu Man of the Match. Espérons cette fois que ce soit un attaquant qui s’illustre dans cette partie, à l’instar du vétéran Doddy Edouard ou du talentueux Jason Ferre. Sans oublier les pourvoyeurs de ballons que sont Kevin Perticots ou Kengy Saramandif.
Mais c’est aussi en défense que les locaux devront se montrer intraitables. Car si Kevin Jean-Louis, gardien de but et dernier rempart, fait souvent des miracles, les défenseurs, eux, devront faire preuve de plus de concentration pour éviter de se retrouver en mauvaise posture. Le Club a peiné dans le jeu lors de la COSAFA, ayant notamment pris deux buts sur des moments de déconcentration. Ce n’est pas normal de prendre un but dès la quatrième minute de jeu face à l’Angola et d’en encaisser un autre une minute après avoir marqué (Tanzanie 1-1). Toute l’équipe est à blâmer du fait qu’il y avait certainement de la place pour mieux faire.
Car l’Angola, valeur du jour, n’est pas considéré comme un « monstre » du continent en terme footballistique. Force est de relever que Maurice a une belle carte à jouer. Elle devra être à la hauteur des attentes et apprendre de ces échecs passés. Marquer des buts et ne pas en prendre, tel est l’objectif de notre sélection nationale si elle veut poursuivre l’aventure. La sélection angolaise a débarqué jeudi avec une délégation de 31 personnes, dont 20 joueurs. Ils quitteront le pays lundi alors que la délégation mauricienne, sous la férule de Vikash Mootooveeren (chef de délégation), quittera le pays le 20 juillet. C’est un quatuor sud-africain qui arbitrera le match aller, à savoir Thando Ndzandzeka, arbitre principal, qui sera secondé dans sa tâche par Johannes Moshidi et Sandile Dilikane. Christopher Harrison endossera le rôle de quatrième arbitre.