Petite Rivière-Noire/Cercle de Joachim (à Germain-Comarmond) est l’affiche vedette demain après-midi (18h30) des matches en retard de la 6e journée de la Premier League de football, reportée en raison du cyclone Giovanna. Le leader AS Rivière-du-Rempart (ASRR), au repos, risque de céder son fauteuil.
Petite Rivière-Noire (5e) et Cercle de Joachim (2e) ont le même objectif demain : remporter une victoire afin de s’emparer du fauteuil du leader. Mais un nul serait à l’avantage du Cercle de Joachim, qui se retrouvera ainsi avec le même nombre de points que l’ASRR.
Les deux coaches, Twaleb Fatemamode (Petite Rivière-Noire) et Bruno Randrianarivony (Cercle de Joachim), n’ont que la victoire en tête. Les deux protagonistes ont renoué avec le succès au cours de la 8e journée disputée dimanche dernier. L’équipe de l’Ouest avait battu le Pamplemousses SC 3-1 alors que la formation curepipienne avait gagné sur le score identique face à l’AS Vacoas-Phoenix.
« Notre victoire sur Pamplemousses nous a davantage motivés. En cas de victoire demain, ils savent qu’ils seront leaders. Et nous allons jouer pour atteindre notre objectif. Le moral du groupe est au beau fixe. Même si nous avons dû nous passer des services de certains éléments dimanche, les joueurs se sont bien comportés et ils ont respecté les consignes. J’espère qu’ils continueront sur cette voie », déclare Twaleb Fatemamode. Pour lui, c’est une aubaine qui se présente devant son équipe et il compte bien la saisir.
De son côté, Bruno Randrianarivony a les yeux rivés sur le fauteuil de leader. A un point de l’ASRR, la formation curepipienne envisage de prendre le pouvoir de la Premier League. « Nous savons que la partie ne sera pas aussi facile que cela. L’adversaire est costaud. Si on veut accéder à la première position, il va falloir faire des efforts considérables. »
Après deux défaites consécutives lors des 7e et 8e journées du championnat, sans compter son élimination en demi-finale de la Republic Cup, Pamplemousses (6e) est à la peine. Face à la lanterne rouge Entente Boulet Rouge-Riche Mare Rovers (10e) demain à Auguste-Vollaire, les protégés d’Henri Spéville devront se ressaisir afin d’éviter de se faire distancer par les meneurs.
« Nous avons connu des moments difficiles, il est l’heure de refaire surface. Une victoire demain va permettre à nos joueurs de reprendre confiance pour la suite », estime le coach de Pamplemousses.
Curepipe Starlight SC (7e)/PAS Mates (9e), au Vélodrome, pourrait être équilibré, quoi que les Curepipiens demeurent plus constants que l’équipe port-louisienne.