Le championnat de Premier League reprend ses droits vendredi avec le match phare mettant aux prises l’ASPL 2000 au Curepipe Starlight au stade Auguste Vollaire. Ce match s’annonce très disputé entre deux prétendants au titre de champion de Maurice. L’ASPL 2000 voudra absolument l’emporter pour revenir à hauteur de la formation de la Ville Lumière en tête du classement. Le CSSC tentera pour sa part de poursuivre sur sa lancée, étant la seule équipe invaincue depuis le début de la saison.
Une affiche alléchante pour cette reprise de la Premier League. En effet, l’ASPL 2000, quadruple champion de Maurice en titre, aura à sortir le grand jeu pour prendre la mesure du leader du championnat, le Curepipe Starlight. L’entraîneur congolais de la formation de la capitale, Joe Tshupula, est conscient que son équipe répondra présente au rendez-vous. « Nous sommes des compétiteurs et nous allons tout donner pour remporter la victoire d’autant qu’on reste sur une défaite en championnat lors de la journée précédente. Il faudra impérativement rectifier le tir au plus vite », indique le coach port louisien. Ce dernier est aussi d’avis que dans le championnat de Premier League, 5 ou 6 équipes se tiennent de très près et peuvent ainsi prétendre à jouer les premiers-rôles.
Mais en ce qu’il s’agit du Curepipe Starlight, il fait ressortir que la bande à Fidy Rasoanaivo affiche une belle régularité et sera bien évidemment un adversaire difficile à manier. « Cette formation n’occupe pas la première place pour rien. Ils sont très fort et ont des joueurs de très bonne qualités. Nous respectons notre adversaire qui n’a pas perdu un seul match depuis le début de la saison. Mais il faut aussi souligner que les joueurs port louisiens n’ont rien à envier aux curepipiens. Notre équipe est également bien fournie en termes de qualités et nous pouvons rivaliser avec eux », souligne Joe Tshupula. On s’attend à un match très disputé entre ces deux formations qui se livreront à un duel sans merci.
La bataille des frères Pithia
Ce match sera également l’occasion de voir en action les frères Pithia, Fabien et Fabrice. Les deux sont à égalité en tête du classement des buteurs avec cinq unités. Étant deux joueurs à vocation offensive, les deux frères voudront impérativement faire parler la poudre en faveur de leur équipe. « Nous privilégions le collectif et que ce soit moi ou Fabrice, nous donnerons le meilleur pour notre équipe », fait ressortir Fabien Pithia qui ajoute que son équipe défendra crânement ses chances. Du côté curepipien, on affiche la prudence. Le coach malgache du CSSC, Fidy Rasoanaivo, stipule que c’est du 50-50. « L’ASPL 2000 possède un bon collectif et il faudra s’en méfier. Mes joueurs savent ce qu’ils ont à faire. Ce sera un match difficile, voire serré. L’ASPL 2000 est une des meilleures équipes du championnat et elle ne viendra certainement pas avec la fleur au fusil. L’objectif sera de conserver cette première place et comme à chaque match, nous allons tout faire pour prendre les trois points », déclare l’entraîneur curepipien.
À titre d’information, le CSSC possède la meilleure attaque du championnat avec 15 buts marqués en 7 rencontres alors que l’ASPL 2000 en a inscrit 13. Les deux entraîneurs soutiennent par ailleurs que la trève n’a aucunement  favorisé les desseins de leurs équipes. Bien au contraire, ca a ralenti leurs progression. Espérons que ceux présents au stade Auguste Vollaire vendredi auront droit à du bon football, ce que l’on est en droit d’espérer de deux équipes du haut du tableau.