Le Curepipe Starlight SC (CSSC) peut envisager l’avenir en Premier League plus sereinement depuis la défaite 2-4 de l’ASPL 2000 devant le Petite Rivière-Noire FC, ce qui davantage dégagé la voie menant au titre. Mais l’entraîneur du CSSC se veut prudent.
Alors qu’il reste à son équipe quatre matches à jouer — contre trois à son rival ASPL 2000 — dans ce championnat, Fidy Rasoanaivo ne veut pas se laisser gagner par l’euphorie. « Il nous faut gagner nos quatre matches. On ne peut pas se contenter de dire qu’on est leaders et que les dés sont déjà jetés. Nous nous battrons jusqu’au bout pour engranger un maximum de points », fait-il ressortir.
Avec un match en main, si d’aventure les hommes de Fidy Rasoanaivo perdent leur confrontation directe contre la formation de la capitale, ils pourront toujours préserver une mince avance de deux points. « Les joueurs sont motivés et veulent aller jusqu’au bout de leur rêve. Ils veulent démontrer qu’ils ont la capacité de remporter les matches restants », ajoute l’entraîneur du CSSC.
Avec une ligne d’attaque de feu composée du trio Andrisoa Rijamanana, Estel Bransuice et Fabrice Pithia, le CSSC peut s’attendre à continuer à donner du fil à retordre à ses adversaires. Qui plus est, sa qualification en quarts de finale de la Republic Cup aux dépens de l’ASPL 2000 peut être une source de motivation supplémentaire pour le groupe.
De son côté, l’ASPL 2000 doit espérer que le leader trébuche au moins deux fois dans ses quatre matches de championnat pour espérer penser au sacre. Joe Tshupula, l’entraîneur de l’équipe port-louisienne, avait déclaré tout récemment que son équipe pourrait remporter le titre avant même la dernière journée. Force est de constater que son groupe n’a plus son destin en main.
Sinon, le Petite Rivière-Noire FC, après sa victoire face aux Port-Louisiens, consolide sa troisième position au général. Il est suivi du Cercle de Joachim, qui a aligné de son côté sa cinquième victoire consécutive en championnat. L’AS Rivière-du-Rempart s’est refait une santé tandis que l’AS Vacoas-Phoenix, le Pamplemousses SC et Roche Bois Bolton City piétinent.
Le Faucon Flacq SC et le Savanne SC prennent pour leur part de plus en plus la direction de la division inférieure.