L’ASPL 2000 pensait avoir fait le plus dur en battant le Faucon Flacq au stade Auguste Vollaire, vendredi. Mais le Curepipe Starlight ne l’a pas entendu de cette oreille et a repris les commandes de la Premier League après avoir pris la mesure de l’AS Rivière du Rempart sur le score de 3 buts à 1, hier au New George V Stadium. Le CSSC reprend ainsi deux longueurs d’avance sur la formation phare de la capitale.
On s’y attendait un peu. L’ASPL 2000 avait ravi les commandes du championnat au Curepipe Starlight SC, vendredi. Un leadership temporaire pour les Portlouisiens en attendant que les Curepipiens soient en action. Ainsi, en ouverture de la 12e journée, l’ASPL 2000 n’a pas raté le coche. Il lui fallait absolument vaincre le Faucon Flacq pour prendre le leadership. C’est ce que la bande à Joe Tshupula a réussi à faire de brillante manière d’ailleurs avec une victoire (5-1) au stade Auguste Vollaire. C’était quasiment une victoire prévisible pour l’ASPL 2000 qui était nettement supérieur à son vis-à-vis. Le second du classement n’a pas fait de détail contre l’avant-dernier du tableau. Les Portlouisiens passaient ainsi en tête alors que les Flacquois s’engluaient davantage dans la relégation.
Ce fauteuil de leader, l’ASPL 2000 l’aura gardé pendant 24 heures. Le vice-champion de Maurice attendait avec impatience la prestation du Curepipe Starlight contre l’ASRR pour prendre vraiment la main dans la course au titre. Mais la joie des coéquipiers de Giovani Jubeau allait être de courte durée puisque les hommes de Fidy Rasoanaivo ont fait preuve de beaucoup de maîtrise pour l’emporter face aux Nordistes (3-1). Il est à noter que le New George V est un stade qui réussit bien aux Curepipiens qui en avait passé huit à la formation de la banlieue de Port-Louis, Roche-Bois Bolton City, score finale, 8 buts à 3. L’explication entre Cercle de Joachim et Bolton City a tourné à l’avantage du premier nommé qui l’a emporté sur le score sans appel de 5 buts à 1. Mauvaise opération pour les Rocheboisiens qui devait impérativement s’imposer pour s’éloigner de la zone de relégation.
L’autre match avancé de cette journée n’est pas arrivée à terme. On n’aura joué qu’une mi-temps entre le champion sortant, le Pamplemousses SC et Petite-Rivière-Norie FC. La faute à la pluie qui a rendu la pelouse du stade de Bambous (Germain Comarmond) impraticable vendredi alors que les deux équipes se  neutralisaient avant l’interruption. Le dernier match de cette 12 journée se disputera aujourd’hui entre l’AS Vacoas-Phoenix et Savanne SC. Les Vacoassiens visent la victoire contre la lanterne rouge qui n’a pas encore gagné le moindre match dans ce championnat et à  qui la descente aux enfers lui pend au nez. Il se pourrait bien que les Sudistes fassent une année de purgatoire.