Le Pamplemousses SC et le Curepipe Starlight SC croisent le fer demain à 18h30 au stade Anjalay dans un match en retard de la première journée de la Premier League.
Après avoir chuté lourdement contre le Petite Rivière-Noire FC (0-3), Pamplemousses s’est ressaisi dimanche contre le Savanne SC. Les joueurs d’Henri Spéville ont ramené une victoire 2-0. Ce succès, laisse entendre l’entraîneur de l’équipe championne en titre, est de bon augure pour se remettre en selle dans ce championnat.
Le Pamplemousses SC aura en face de lui demain un CSSC ayant causé sans doute la première surprise de la saison en étrillant son voisin Cercle de Joachim (4-1), pourtant donné favori. Déjà troisième au général, le CSSC espère cette fois faire chuter les champions sortants. « Nous avons toujours respecté nos adversaires. Nous connaissons la capacité du CSSC », soutient le technicien nordiste.
Pamplemousses ne pourra pas compter sur les services de son défenseur Charles Content, suspendu après son expulsion contre le Savanne SC. Revigoré par sa victoire dans le derby curepipien, le CSSC envisage de continuer sa lancée. Fidy Rasoanaivo estime que son groupe continue à travailler pour améliorer son jeu et qu’il faudra compter sur le CSSC demain et aussi pour la suite.
« Nous n’avons pas encore atteint ce que nous cherchons dans notre jeu. Mais les joueurs commencent à se comprendre. Nous ferons notre maximum pour maintenir ce rythme et aussi continuer de grimper au classement », souligne l’entraîneur curepipien.