Petite Rivière Noire FC/Cercle de Joachim, à 17h30 au stade Germain-Comarmond à Bambous, sera sans doute le match le plus suivi de la 5e journée de la Premier League demain pendant que l’ASPL 2000 aura un déplacement assez difficile à Henrietta pour s’opposer à l’AS Vacoas-Phoenix.
Si le Petite Rivière-Noire FC a connu deux succès depuis le début de la saison, en revanche, le Cercle de Joachim espère goûter à sa toute première victoire. La nervosité commence à gagner les rangs curepipiens mais son entraîneur, Bruno Randrianarivony, veut relativiser.
Pourtant, Joachim possède un effectif intéressant, mais il peine toujours à faire la différence. En quatre sorties, Percy Buckland et ses coéquipiers ont concédé deux nuls et ont été battus à deux reprises.
Demain, plusieurs joueurs pourraient déclarer forfait pour cause de blessures. À commencer par son stratège et milieu de terrain Jean-Yves Rosario. Le Malgache Orlando Auguste est incertain tandis que son compatriote José Rajoroson, blessé à la clavicule, sera éloigné des terrains pour au moins trois semaines voire un mois.
« Nous sommes conscients que notre situation n’est guère reluisante. Notre tâche s’alourdit davantage avec les blessures. Demain, nous aurons une rencontre difficile et il nous faudra trouver la solution pour débloquer notre compteur », souligne Bruno Randrianarivony.
Du côté de l’Ouest, les choses ne se présentent pas non plus sous les meilleurs auspices, surtout après la déconvenue de la précédente journée face au Curepipe Starlight SC. Jean-Pierre Patate veut galvaniser son groupe afin de le remettre sur les rails et rester dans le peloton de tête. « Nous ferons de notre mieux pour éviter à nouveau une déroute. Mais Joachim reste aussi une équipe difficile à jouer », fait ressortir Jean-Pierre Patate.
L’ASPL 2000 n’aura de son côté pas la partie facile lorsqu’elle sera en déplacement pour affronter l’AS Vacoas-Phoenix. La bande à Joe Tshupula devra se méfier de la formation vacoassienne, qui reste sur deux victoires d’affilée.
« Comme je le dis toujours, chaque match à sa spécificité, c’est à nous de savoir comment l’aborder. Un match n’est jamais gagné d’avance, mais nous tenterons d’arracher les trois points en jeu et consolider notre position », indique l’entraîneur port-louisien.
Le Pamplemousses SC, après s’être refait une santé, croisera le fer avec le néo-promu Roche Bois Bolton City. Il va sans dire que même si les champions sortants n’ont toujours pas convaincus, ils restent toutefois en meilleure position pour s’imposer. Quant à Bolton City, il n’arrive pas à rééditer ses performances des deux premières journées.
L’AS Rivière-du-Rempart, toujours invaincue dans cette Premier League, devrait faire la différence face à un Faucon Flacq SC de plus en plus à la peine. Après trois nuls consécutifs, l’équipe nordiste a enregistré une première victoire, à l’arraché certes, lors de la dernière journée aux dépens du Savanne SC.