Le Pamplemousses SC, champion sortant, a mordu la poussière face au Curepipe Starlight SC (CSSC), hier soir au stade Anjalay, sur le score de 2-1 en match en retard de la première journée de la Premier League.
Les Curepipiens remportent du coup leur deuxième succès dans ce championnat. Les protégés de Fidy Rasoanaivo confirment ainsi leurs bonnes dispositions après leur large victoire 4-1 dans le derby curepipien face au Cercle de Joachim.
Hier au stade Anjalay, les coéquipiers de Rico Shocktorap ont toutefois dû attendre après l’heure de jeu avant de marquer par l’entremise de Zoubair Rummun (65e), bien servi par le malgache Andrisoa Rijamana.
Le CSSC consolida son acquis après que ce même Rummun trouva le chemin des filets suite à une action collective (2-0, 84e). Toutefois, le Pamplemousses SC devait réagir en fin de rencontre avec un but de consolation réalisé par Steve Polimont dans les arrêts de jeu.
« Je suis très satisfait de ce résultat. Cependant, nous avons encore du progrès à faire au niveau de notre jeu. Sinon, le groupe est solidaire et il suffit de voir les joueurs à l’oeuvre. Cette victoire est importante pour l’équipe puisque nous confortons notre troisième place au général », estime Fidy Rasoanaivo.
Du côté des champions sortants, les choses ne sont guère reluisantes puisqu’ils enregistrent leur deuxième défaite en trois sorties. Henri Spéville, entraîneur de la formation nordiste, concède que ses joueurs n’ont pas le même rayonnement que la saison passée, mais il reste confiant que les choses évolueront positivement.
« Nous n’avons pas bien négocié l’entame du championnat. Cela se traduit par ces résultats. Mais je pense qu’on peut encore se rattraper. Nous sommes réalistes, ce sera un rude de défendre notre titre. Mais toujours est-il que nous sommes confiants de pouvoir rebondir vite », fait-il ressortir.
Le groupe de Fidy Rasoanaivo pense, lui, déjà à sa prochaine sortie samedi contre le Petite Rivière-Noire FC au Vélodrome. Ce sera un duel fortement disputé car le CSSC compte ravir la deuxième place à l’équipe de l’Ouest. « Mais nous disputerons notre troisième match en une semaine. Il faudra gérer la fatigue. Tout le monde au sein du CSSC apporte sa contribution pour surmonter les difficultés. D’ailleurs, je dois saluer les conseils prodigués par Sarjoo Gowreesunkur (Ndlr : président de la commission de football au CSSC) pour faire avancer l’équipe », ajoute le Malgache.