Le comité régional de football de Rodrigues a un nouveau comité directeur depuis deux semaines. A sa tête, on retrouve Christopher Raboude, lui-même un ancien membre du comité sortant que présidait Maurice Elysée. Il avait décidé de démissionner pour mener campagne avec l’équipe d’alternance. Une semaine après son élection, le nouvel homme fort du football rodriguais s’est confié à Week-End. Il nous parle de ses priorités et sa vision sur la reconstruction du sport roi dans l’île. Christopher Raboude a ajouté que c’est Claudino Milazar qui représentera le comité régional lors de l’assemblée générale élective de la Mauritius Football Association (MFA), prévue pour ce vendredi à Trianon. Le président du comité régional a expliqué qu’il est fort probable qu’il fasse également le déplacement à Maurice.
Dans l’entretien de Christopher Raboude réalisé en fin de semaine, le principal concerné s’est dit confiant dans la relance du football dans l’île. « Nous avons une équipe très dynamique et nos membres sont tous conscients de la tâche qui nous attend. Nous avons une équipe soudée et je reste convaincu que nous saurons réinstaurer un climat de confiance au sein de la communauté des footballeurs. Pour réussir dans notre démarche, il faudra qu’on travaille très dur et surtout se fixer des objectifs réalisables.  « , a-t-il déclaré. Le président du comité régional a ajouté qu’il sera aussi très important de travailler de façon disciplinée et aussi d’avoir une stratégie bien élaborée.
Pour ce faire, Christopher Raboude s’est dit heureux de pouvoir compter sur une équipe très solide et dit que le facteur le plus déterminant demeure la ressource humaine dont il dispose. « Pour que notre projet bouge dans la bonne direction, nous avons décidé de bien définir le rôle de chacun au sein du comité. Les responsabilités ont été réparties selon les compétences de chacun », a-t-il fait remarquer. C’est ainsi que Christopher Raboude a déclaré la mise sur pied de trois commissions, notamment la commission technique qui a été placée sous la direction de Johnvrill Roussety, détenteur d’un Niveau 3
La commission arbitre a été confiée à Iréné Baptiste, alors que la commission féminine sera dirigée par l’unique élément féminin du comité régional, nommément Anielle Collet. « La création de ces commissions est surtout d’apporter des idées, afin d’aider le comité directeur dans sa prise de décisions stratégiques. »  Christopher Raboude a ajouté qu’une démarche a été entreprise afin de redynamiser les relations entre les différents partenaires que sont la Commission des Sports, la MFA et les arbitres. Ces derniers, soulignons-le, ont été au-devant de la scène dans un passé pas trop lointain, faute de considération.
Dans ce même ordre d’idées, le président du comité régional a parlé des conflits qui ont pénalisé le football au cours de ces derniers mois. Selon lui, ce bras de fer a été néfaste au football et a déclaré qu’il est très important d’amener tous les partenaires autour d’un même  objectif qui est de redonner à ce sport son lustre d’antan. « Nous travaillons actuellement sur un win-win formula pour que le football en sorte gagnant. Cette discipline a trop souffert et il est important qu’on fasse un pas en avant », a-t-il expliqué.
Dans sa quête à redonner des couleurs au football local, Christopher Raboude et ses membres ont fixé plusieurs priorités, notamment la formation des cadres, des arbitres et des administrateurs entre autres. « Nous misons énormément sur la formation, car c’est un élément essentiel pour réussir. Je trouve aussi inadmissible qu’en 2013, la majorité de nos clubs de première division est entraînée par des entraîneurs qui n’ont pas  une formation adéquate. Ces entraîneurs ont beaucoup de bonne volonté, mais pour progresser, il est très important qu’ils soient bien formés », a-t-il fait ressortir.
Son autre cheval de bataille sera de travailler sur l’organisation des compétitions bien structurées et ce, avec un calendrier bien établi. Car il est très important, a-t-il ajouté, que les compétitions se jouent sur une base régulière, cela afin que les joueurs demeurent en activité sur toute une saison. Ce qui n’a pas été le cas récemment avec les problèmes rencontrés, notamment au niveau de l’arbitrage. « Nous avons du talent à Rodrigues et avec la mise en place d’un plan bien structuré, je suis d’avis que le football rodriguais va franchir un nouveau palier. »
Plus d’attention de la MFA souhaitée
Aider le football féminin à progresser est une des priorités du nouveau comité. « La femme a un rôle très important à jouer au sein de la République mauricienne et il est important qu’on lui donne les moyens de progresser. Nous allons procéder à une restructuration du football féminin, afin de donner un nouveau dynamisme à cette discipline », a expliqué Christopher Raboude. Ce dernier a indiqué que c’est Claudino Milazar qui représentera le comité aux élections de la fédération, ce vendredi. Il a ajouté qu’il y a des chances qu’il soit également présent, tout en précisant que c’est Claudino Milazar qui votera. Dans cet même ordre d’idées, il a déclaré qu’il est très important que la MFA accorde une attention particulière au football rodriguais, car selon lui, l’île regorge de talents qui ne demandent qu’à être bien encadrés.
Pour rappel, Christopher Raboude, 36 ans, est nutritionniste à l’hôpital Queen Elizabeth Hospital. Il est détenteur d’un diplôme en gestion de l’Université de Maurice et aussi d’un degré en Food Science de l’Australie. Il a terminé sa maîtrise en étudiant à distance avec une université sud-africaine.