Petite Rivière-Noire FC (PRNFC) a effectué un retour douloureux sur le plan continental. Les joueurs de l’Ouest se sont en effet inclinés 1-2 devant les Mozambicains de Ferroviario de Beira, samedi au New George V Stadium, à l’occasion de la manche aller des tours préliminaires de la Coupe de la Confédération africaine de football.
La manche retour, prévu le 28 février prochain au Estádio do Ferroviário (7 000 places) dans la ville de Beira, s’annonce du coup un défi difficile à surmonter pour les protégés de Twaleb Fatemamode. Les joueurs de l’Ouest devront ainsi inscrire au minimum deux buts sans en concéder pour espérer se retrouver au prochain tour.
Avec un effectif diminué en raison de l’absence de certains cadres, Twaleb Fatemamode a dû remanier son onze de départ. Le PRNFC avait pourtant contenu tant bien que mal son adversaire lors d’une première période peu mouvementée en procédant par des contres rapides. L’équipe de l’Ouest a failli se mettre en orbite très tôt, mais Hansley Patate vit son tir être repoussé de brillante manière par le gardien zimbabwéen Willard Manyatera de Beira (5e).
Mais le PRNFC devait prendre l’avantage dans le premier quart d’heure de la rencontre sur un coup franc chirurgicalement tiré par son capitaine Christopher Bazerque, surprenant au passage le gardien de Beira (1-0, 12e).
Les deux attaquants Gurty Calembé et Stevenson Hollingworth étroitement surveillés, le PRNFC a dû avoir recours à d’autres moyens pour contourner la défense. Mais les choses se sont avérées plus compliquées par la suite. Si en première période le coach de Ferroviaro de Beira, Lucas Joaquim, a effectué subtilement de temps à autre des permutations, histoire de trouver le juste équilibre, en seconde période, le technicien mozambicain allait mettre définitivement son groupe sur les rails.
Le PRNFC fut averti sur une reprise frontale de l’attaquant international et capitaine Manuel Fernandes sur un centre de Gildo Vilanculos (48e). Ivanh Marie-José effectua ensuite un arrêt éflexe sur un tir à bout portant de Reinildo Mandaya (54e).
Ferroviario de Beira accentuait de plus en plus la pression. L’entrée en jeu du virevoltant Manuel Correira (66e) donnait encore plus d’animation dans le jeu offensif de Ferroviaro de Biera. À peine deux minutes plus tard, les Mozambicains devaient mettre les pendules à l’heure sur un coup franc de Gildo Vilanculos (68e) consécutif à une main de Bazerque aux abords de la surface.
Revigorés par cette égalisation, les visiteurs ont continué à maintenir la pression, parvenant même à prendre l’avantage lorsque Milton Nhambombe transforma un penalty, après une intervention d’Ivanh Marie-José qui stoppa irrégulièrement la fusée Corriera (78e).
Dès lors, les Mozambicains prenaient le jeu à leur compte et se sont procuré d’autres occasions de but avec Corriera (80e & 81e) puis Antonio Dayo qui vit son tir sur le retour repoussé par le dos de Steve Naboth (88e).
Cette victoire à l’extérieur met Ferroviaro de Beira sans doute sur la bonne voie pour le prochain tour dans deux semaines.