Nous sommes à l’heure de la professionnalisation du football. Et cela ne concerne pas uniquement les joueurs de l’élite mais aussi les jeunes qui feront également partie de ce projet. Lors d’un point de presse au Henesssy Park Hotel (Ébène), les organisateurs ont fait ressortir que l’objectif était de veiller au bon développement du ballon rond surtout en mettant l’accent sur les jeunes.
Deelen Sinnasamy, directeur administratif de la Professionnal Football League Mauritius Ltd (PFLM) a fait ressortir que les jeunes vont faire partie de cette professionnalisation. « Ce projet englobe tout un ensemble. Nous ne nous limitons pas au championnat professionnel seniors mais aussi au développement des jeunes footballeurs à travers des compétitions comme les intercollèges et d’autres compétitions. Je tiens par conséquent à remercier le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), la Mauritius Football Association (MFA) et City Sport pour leur soutien indéfectible », explique notre interlocuteur.
Ce dernier a notamment souligné que le coup d’envoi de la nouvelle saison de football aura lieu le dimanche 26 octobre avec le Charity Shield qui mettra aux prises Cercle de Joachim (champion de Maurice en titre) et Petite-Rivière-Noire FC (vainqueur de la MFA Cup). « Le championnat débutera avec trois matches sur une journée et deux le jour suivant. Par ailleurs, cinq rencontres sont prévues en simultanée pour le 9 novembre, avec en lever de rideau des matches féminins et des jeunes », soutient-il. Dominique Filleul, de City Sport, a pour sa part indiqué que les jeunes joueurs bénéficieront d’une remise de 50 % sur les achats des équipements effectués dans les magasins City Sport. « Seuls les joueurs reconnus par les clubs pourront bénéficier de ce forfait. Nous avons eu l’aval de la maison mère basée à Monaco pour qu’ils nous donnent leur soutien », souligne-t-il.
Samoo Pillay, Senior Sports Officer au MJS, a pour sa part mentionné que les dix clubs de l’élite possèdent chacun une équipe féminine et une équipe masculine des -20 ans. « C’est primordial pour le bon développement du sport roi à Maurice. Le public, à la pointe de la technologie, pourra compter tout particulièrement sur le réseau social Facebook. Ils auront l’occasion de prendre connaissance de cette ligue de football professionnelle mais aussi de s’exprimer et de partager des informations », explique-t-il. À noter que ce projet a été entièrement financé par Georges Chung.