Le président de la Mauritius Football Association (MFA), Vinod Persunnoo, a convoqué les représentants des clubs nationaux mercredi à Trianon (16h30) pour parler d’un possible début de compétition. La saison 2011-12 sera lancée avec la MFA Cup ou directement avec les championnats si une solution est trouvée.
« Les dirigeants de clubs se sont manifestés auprès de moi pour voir dans quelle mesure les compétitions peuvent démarrer le plus tôt possible car, outre le fait d’être inactifs pendant plusieurs semaines, il y a aussi l’aspect financier qui peut les inquiéter sérieusement. Si la saison ne débute pas, ils risquent de perdre l’aide financière de l’État », nous a confié Vinod Persunnoo.
Ce dernier a ainsi opté pour le coup d’envoi de la MFA Cup, tournoi ouvert à tous les clubs licenciés de la fédération (nationaux et régionaux). « Je pense que ce sera la meilleure solution que de permettre à nos équipes de commencer à jouer au football en attendant qu’une solution ne soit trouvée concernant la formule des championnats. »
Il s’avère aussi que d’intenses lobbyings sont actuellement effectués au sein des clubs pour accepter une ligue de D1 à quatorze ainsi qu’une celle de la D2 à douze. Comme on le sait, la majorité des équipes nationales sont contre cette proposition formulée par le groupe des contestataires au sein du comité directeur de la MFA. Ils maintiennent leur position pour la réinstitution de la Premier League ainsi que des première et deuxième divisions.
Ils s’appuient du reste sur les résolutions prises par l’assemblée générale extraordinaire du 21 octobre dernier dont les reco,mmandations ont déjà été soumises au comité directeur de la MFA la semaine dernière pour être implémentées. Ils invitent également le groupe des contestataires à venir prouver que cette AG extraordinaire est illégale.
Par ailleurs, en dépit de l’absence des membres du G8 vendredi dernier à la réunion d’urgence du comité directeur — pour débattre sur les amendements aux statuts de la MFA comme préconisés par la FIFA — Vinod Persunnoo a décidé de fixer une AG extraordinaire pour le mardi 29 novembre à Trianon (16h30).
D’autant que, selon les consignes de la FIFA, cette AG extraordinaire doit avoir lieu avant le 16 décembre. C’est ainsi que les convocations devront être expédiées aux clubs délégués à partir d’aujourd’hui. Ces derniers auront également une copie des amendements proposés.
« Ils auront le temps d’analyser les statuts et de soumettre des contre-propositions avant le 29 courant. Nous aurons alors avancé dans ce dossier », a encore fait ressortir Vinod Persunnoo. Ce dernier envisage de fixer de nouvelles élections tout juste après cette AG extraordinaire, soit en décembre, pour que la situation s’assainisse le plus rapidement possible au niveau du comité directeur de la MFA.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Madhow : « Légalement, je suis le président de la MFA »
Anoop Madhow maintient haut et fort qu’il est toujours le président de la MFA. « Légalement, je suis le président de la MFA. Je le maintiens car j’ai respecté les règlements du pays, même si la FIFA a donné sa version. Ma version est claire et nette. Par contre, Vinod Persunnoo est en train de prendre des décisions par lui tout seul sans passer par son comité directeur. C’est très grave. Quant à la position prise par le Comité olympique (COM), je ferai une déclaration en temps et lieu », nous a déclaré ce matin le principal concerné et chef de file du G8.