La nouvelle requête des huit membres du comité directeur de la Mauritius Football Association (MFA) pour la tenue d’une réunion urgente demain sera-t-elle agréée par le président contesté, Vinod Persunnoo ? Tout laisse croire que non.
Ce dernier n’a, semble-t-il, pas donné son aval pour la tenue de cette deuxième réunion urgente après celle avortée du lundi 3 octobre dernier. Il s’appuie une nouvelle fois sur le règlement 28.3 qui précise qu’une telle réunion doit être convoquée par un minimum de cinq membres avec l’approbation du président.
Si le renvoi se confirme, il se trouve que les contestataires auront le droit de convoquer une nouvelle réunion dans les trois prochains jours sans pour autant avoir le feu vert du président. Ils devront cette fois passer par le secrétaire du comité. Dans cette perspective, la réunion sera fixée probablement à lundi. Avec ou sans Vinod Persunnoo qui fera certainement face à une motion de destitution.
Cette situation conflictuelle ne contribue en tout cas pas à un assainissement de la situation à Trianon. Déjà, le championnat est reporté en attendant l’assemblée générale extraordinaire prévue le vendredi 21 courant. Deux motions seront à l’agenda, à savoir la réintégration de l’Étoile de l’Ouest en D1 et celle de l’USBBRH en D2.