Les grosses pointures du football local ont toutes passé le premier tour de la Republic Cup hier. De La Cure Sylvester, tenante du titre, à l’ASPL 2000, une des favorites de la compétition, les formations de la Barclays Mauritius Premier League (BMPL) seront presque toutes au rendez-vous, si l’on excepte l’AS Quatre-Bornes, tombée contre les Port-Louisiens aux tirs au but.
L’ASPL 2000 ouvrait les hostilités peu avant la mi-temps par l’entremise d’Emmanuel Vincent. Les Quatre-Bornais réagissaient quelques minutes plus tard grâce à Gabriel Sunday, qui remettait les équipes à niveau (1-1, 58e). N’ayant pu se départager au terme des 90 minutes, les choses seront décidées aux tirs au but.
Le premier tireur est Port-Louisien. William Site Taphu ratera, alors qu’Arno Stafford donnera l’espoir à l’AS Quatre-Bornes. Jonathan Ernest remettra les équipes à niveau, avant que Guilbert Labonté ne voie sa frappe détournée, tout comme Emmanuel Vincent. Gabriel Sunday expédiait lui aussi son tir au-dessus des buts port-louisiens.
Bruno Ravina, Andry Lalaina et Adrien Botlar se chargeaient de sceller le destin des Quatre-Bornais, en trompant chacun à son tour Dylan Sévère. Du côté de l’AS Quatre-Bornes, Arnaud Lalanne et Jean-Carl Augustin entretenaient l’espoir, mais Jean-Marc Boodoo ratait son tir.
La Republic Cup version 2016 donnera lieu à un autre derby de la capitale, puisque l’ASPL 2000 affrontera au prochain tour La Cure Sylvester, tombeur de l’Entente Boulet Rouge Riche Mare Rovers. Un succès 8-2 que les protégés de Richard Achille ont pris le temps de construire.
Dylan Rigobert commençait le festival offensif dès la 9e minute. L’Entente réagira en deux occasions par Dawoochand d’abord (30e, 1-1), puis par Randrianaketaina qui donnait l’avantage aux siens sur penalty (34e). Mais la réaction de La Cure Sylvester sera virulente. Linley Brasse remettra les deux équipes à niveau à la 44e. De là, le festival commencera. Thierry François (61), Stephen Arthée (64e), Wisdom Onwusonye (68e), Wesley Lapierre (73e) et Yves Noume (90e) scellaient le sort de l’Entente, qui ne pouvait que constater les dégâts.
D’autre part, le Cercle de Joachim a pris la mesure des PAS Mates sur le score de 2-1. Là encore, l’équipe de l’élite a été menée 1-0 à la mi-temps, but signé Mitraille. La réaction des Curepipiens est survenue en deuxième période par l’entremise d’Abraham Odame, qui égalisait à la 58e minute, avant que Gurty Calembé ne donne l’avantage au Cercle à la 89e minute.
Le CSSC s’est également qualifiée pour la suite de la compétition, avec une victoire aux tirs au but (4-2). Les Curepipiens n’ont pu venir à bout d’une équipe d’Upper Vale Starlight combative. À la fin du temps réglementaire, le score était de 0-0. Aux tirs au but, Yash Veeranah, John Oladejo, Steeve Toophany et Rock Durand marquaient du point réparateur, alors que seulement Yasser Redahy et Nabil Noordaully réussissaient leurs tirs.
Le Pamplemousses SC a également fait le boulot contre l’USBBRH. Un score de 3-0 en faveur des Nordistes, qui ont marqué par l’entremise de Soupayah (but csc) et sur un doublé de Walter St Martin (35e, 70e).
La compétition se poursuivra mardi prochain avec la rencontre Jeanne d’Arc/Port-Louis Black Horns au stade Germain-Comarmond à 17h30. Mercredi, deux rencontres sont prévues. Le duel AS Rivière du Rempart/Savanne SC au stade Germain- Comarmond (17h30) et l’explication Chamarel SC/Roche Bois Bolton City au stade Anjalay à 17h30.