L’AS Rivière-du-Rempart (ASRR) et le Savanne SC se sont qualifiés pour la finale de la Republic Cup 2012 prévue le 11 mars. L’ASRR a éliminé le Pamplemousses SC, vainqueur de la compétition en 2011, grâce à un but de Sewram Gobin dans le temps additionnel (92e), hier à Anjalay. De son côté, Savanne a eu raison du Curepipe Starlight SC 2-1. Stéphane Nabab a marqué le but de la victoire à six minutes de la fin, hier à Auguste-Vollaire.
En douze ans d’existence, c’est la première fois que l’ASRR disputera une finale. « On ne peut rêver de mieux. L’équipe a connu des moments difficiles en début de saison, mais maintenant nous avons trouvé nos marques », a soutenu, heureux après le match, l’entraîneur-joueur de l’équipe nordiste, Tony François.
Depuis la reprise des compétitions en 2012, l’ASRR n’a concédé aucune défaite. Elle a tout balayé sur son passage. Plus d’un se demandent désormais jusqu’où peut aller cette équipe composée d’éléments expérimentés, à l’image de Sewram Gobin, Thierry François ou encore Vidiadeo Boodhun.
Hier face à Pamplemousses, l’ASRR, même si elle a subi un peu le jeu adverse, est restée bien ancrée dans son style en faisant circuler le ballon avec des accélérations par moments. « Nous sommes restés concentrés. Nous savions que l’adversaire était fort. Nous avons attendu les moments opportuns pour initier des attaques », a ajouté Tony François.
Pamplemousses avait pourtant bien débuté et donnait même l’impression de pouvoir mettre hors-jeu son adversaire avec deux attaques dangereuses en première période par l’entremise d’Andy Sophie (4e et 16e). L’ASRR a failli pour sa part surprendre l’adversaire lorsque Evans Mimi dévia une tête pour Tony François. Celui-ci vit sa reprise de volée bien appuyée passer à côté du montant gauche de Kevin Jean-Louis (44e).
L’ASRR prit les initiatives en seconde période avec Sewram Gobin. Héritant d’une balle en profondeur, l’attaquant nordiste choisit de dribbler le gardien au lieu de frapper dans la foulée alors qu’il était bien placé (58e). Mais les joueurs d’Henri Spéville ne se sont pas laissé faire. Sur un centre à ras de terre de Guillaume Sokalingum après un débordement, le Malgache Branzly rata la connexion alors que la défense nordiste était pratiquement battue (64e).
En l’espace de quelques minutes, Pamplemousses avait l’occasion de tuer le match, mais le tir de son capitaine Colin Bell passa à côté alors que Nicholas Doro était battu sur une sortie anticipée (87). Puis, Guillaume Sokalingum buta sur Doro (88e).
À force de vouloir mettre la pression sur son vis-à-vis, Pamplemousses allait se faire surprendre lorsque Jean-Marc Marie parvint à éviter deux défenseurs après un débordement avant la sortie hasardeuse de Kevin Jean-Louis pour adresser un centre en direction de Sewram Gobin. Celui-ci, libre de tout marquage, adressa le tir victorieux pour permettre aux siens de disputer une finale historique.
« Toute l’équipe est contente de cette prestation. On peut continuer de rêver et tenter de transformer ce rêve en réalité », a ajouté l’entraîneur-joueur de l’ASRR. Henri Spéville reconnaît pour sa part que son équipe n’a pas été suffisamment réaliste. « Il nous faut accepter notre défaite. Nous n’avons pas su concrétiser les occasions. »
Dans l’autre demi-finale au stade Auguste-Vollaire opposant le Savanne SC au Curepipe Starlight, les Sudistes ont fait la différence en fin de match grâce à un but de Stéphane Nabab sur une ouverture de Damien Bauluck (2-1). Savanne avait pris un premier but lorsque Stewart St Louis dévia dans ses propres filets un centre de Fabrice Pauline (0-1). Mais ce même St Louis allaitre mettre les pendules à l’heure en reprenant victorieusement un corner de Bassanio Diolle juste avant la pause.
« Cette victoire est synonyme de qualification pour la finale. Nous allons bien nous préparer pour aborder notre troisième finale en six années », a déclaré l’entraîneur du Savanne SC, Prakash Parmanund.
———————————————————————————————————————————
Feuille de match
Hier au stade Anjalay
AS Rivière-du-Rempart 1 – Pamplemousses SC 0
ASRR : Nicolas Doro (capt) — Jérémie Sakac, Vidiadeo Boodhun, Perianen Ayassamy, Rafick Madron — Jonathan Édouard, Evans Mimi, Thierry François, Jean-Marc Marie — Tony François, Sewraj Gobin
Entraîneur : Tony François
But : Sewraj Gobin, 92e
Pamplemousses SC : Kevin Jean-Louis — Charles Content, Lalaina Ralaritoarinivo, Yogen Padavay, Allyson Jolicoeur (Guiano Édouard, 16e) — Guillaume Sokalingum, Colin Bell (capt), Gilbert Bayaram, Séraphin Randriamanjato — Branzly Ratovanirina, Andy Sophie
Entraîneur : Maurice Andriamandranto
Avertissement : Yogen Padavay, 75e
Arbitre : Dhamraveer Hurbungs
Arbitres-assistants : Vinaye Chutooree, Aktar Rosaye
4e arbitre : Vikram Ramchurn