Déjà vainqueur de ce trophée en 2007 et en 2008, le Curepipe Starlight s’est mis sur la voie du triplé jeudi. Les Curepipiens sont les premiers finalistes connus de cette compétition. Au stade Auguste-Vollaire, le Curepipe Starlight a privé l’AS Rivière du Rempart d’une deuxième finale consécutive en Coupe de la République. Le club de la ville lumière a battu (3-1) les Nordistes en demi-finales.
Visiblement heureux de cette qualification, le coach Fidy Rasoanaivo félicite son groupe pour sa prestation et pour le match plein qu’il a réussi. «Je dois saluer aussi le courage qu’a affiché l’équipe adverse. Je suis très satisfait de mes joueurs. L’objectif était de se retrouver en finale et nous l’avons fait. Nous allons maintenant tout faire pour être sacré», a confié l’homme fort de la formation de la Ville Lumière. Fort d’un démarrage en fanfare, c’est le Curepipe Starlight qui s’est offert le premier but par Estel Bransuice. L’ASRR a rétabli l’équilibre à cinq minutes de la pause par Thierry François. C’est en seconde période que le Curepipe Starlight a plié la rencontre définitivement pour sceller sa qualification pour la finale avec les réalisations de Fabrice Pithia et de Tommy Sanhoboa.
L’adversaire du Curepipe Starlight en finale sera soit le Savanne SC, le tenant du trophée ou le Pamplemousses SC, vainqueur de Faucon Flacq (4-2) en quarts de finale. Cette demi-finale est prévue pour le 10 avril à 18h au stade Auguste Vollaire. Le Pamplemousses SC avait déjà fait le break à la 70e minute de jeu menant sur le score de 4 buts à 0 grâce notamment à un doublé de Kersley Appou et aux buts de son capitaine Colin Bell et le Malgache Williano Randriamanjato. À noter que l’équipe d’Henri Spéville a été réduite à 10 après l’exclusion de Charles Content suite à deux cartons jaunes. Les Flacquois ont réduit l’écart grâce à Rodney Castel et Donovan Denis.