Ce sont l’ASPL 2000 et le Cercle de Joachim qui disputeront la finale de la Coupe de la République le mercredi 13 mars prochain. Une finale entre deux équipes phares de la Barclays Mauritius Premier League (BMPL) qui donneront le maximum pour remporter le précieux trophée. Autant dire que les deux équipes ont su puiser dans leurs ressources pour arracher leur billet pour la finale.
La formation phare de la Capitale, l’ASPL 2000, a éliminé du carré d’as le Pamplemousses SC, sur le plus petit score qui soit, sur un but de William Site Taphu à la 41e minute au stade Germain Comarmond. La bande à Sakoor Boodhun n’a eu besoin que d’une mi-temps pour prendre la mesure des protégés de Fidy Rasoanaivo. Autant dire que ce match était une finale avant la lettre entre les deux formations qui sont au coude- à-coude en championnat, en tête du classement. L’ASPL 2000 est la bête noire des Nordistes cette saison, eux qui s’étaient imposés en championnat toujours sur le même score. Les Portlouisiens d’Adrien Botlar sont actuellement dans une forme éblouissante, eux qui n’avaient fait qu’une bouchée de La Cure Sylvester en quarts de finale, dans le derby de la Capitale, sur le score de 5 buts à 0 grâce notamment à un doublé de William Site Taphu (16e, 45e) et un autre doublé du capitaine Andry Lalaina Rakotozanamy (77e, 86e) et un but de Botlar (77e).
Pas de deuxième finale consécutive d’affilée pour les Nordistes qui caressaient le rêve de se retrouver une nouvelle fois en position favorable, eux qui pour rappel, avaient été battus par La Cure Sylvester lors de l’édition 2015. L’ASPL 2000 retrouvera sur son chemin en finale, le champion de Maurice en titre, Cercle de Joachim, qui a éliminé le Chamarel SC sur le score de 2 buts à 1 au stade Anjalay. C’est pourtant la formation de l’Ouest de l’île qui a dégainé le premier, en ouvrant le score dès la 13e minute par l’intermédiaire de Bernard Agathe. Mais les Curepipiens ont rectifié le tir, s’appuyant sur Guyano Chiffone (l’homme en forme du CDJ) pour recoller au score à l’heure de jeu. Il a ensuite inscrit le doublé à cinq minutes du coup de sifflet final. Pour rappel, en quarts, la bande à Abdel Ben Kacem avait battu l’Association Sportive de Rivière-du-Rempart sur le plus petit score qui soit, par l’entremise encore une fois, de Guyano Chiffone sur penalty. Nous aurons ainsi droit à un grand match le 13 mars prochain et deux joueurs, dans une forme resplendissante, seront à surveiller. Il s’agit là de William Site Taphu du côté portlouisien et de Chiffone du côté de Joachim qui voudront certainement être les héros de leurs équipes respectives pour remporter la victoire finale.