Ces deux formations ne se lâchent plus en championnat. Le leader, Curepipe Starlight SC en découdra avec l’ASPL 2000 en quarts de finale de la Republic Cup dans une rencontre qui vaudra très certainement le détour au stade Auguste Vollaire. La rencontre débutera à 18h, ce lundi, au stade Auguste Vollaire. Le tenant du trophée, le Savanne SC en découdra pour sa part avec l’US Highlands au stade Germain Comarmond, mercredi, alors que l’AS Rivière du Rempart croisera le fer avec Petite-Rivière-Noire à Flacq. Par ailleurs, mardi, La Cure Waves et le Faucon Flacq en découdront à Rose-Hill pour le compte des 8es de finale de la compétition.
CSSC-ASPL 2000. C’est le match phare des quarts de finale de la Republic Cup. Une finale avant la lettre entre deux équipes qui domine le championnat élite de la Premier League local. Le Curepipe Starlight, sous la tutelle du Malgache Fidy Rasoanaivo pointe à la première place avec 34 pts pour une défaite, un nul et 11 victoires en 13 sorties. La formation phare de la capitale, emmenée par le Congolais Joe Tshupula, pointe à deux longueurs avec une défaite, deux nuls et dix victoires en 13 rencontres. Le coach port-louisien avait fait ressortir que son équipe tentera de remporter les trois coupes cette saison. « Nous abordons chaque match avec la même envie et la même détermination de gagner », avait-il indiqué.
Mais l’ASPL 2000 trouvera en face d’elle un os dur, en l’occurence l’équipe de la Ville Lumière, qui possède la meilleure attaque du championnat avec 33 réalisations. Il aura ainsi à sortir le grand jeu pour rivaliser avec cette puissance offensive composée  du deuxième meilleur scoreur du championnat, le Malgache Andrisoa Rijamanana, auteur de 11 buts. Fabrice Pithia, Estel Bransuice et autres Zoubair Rummun sont d’autres joueurs capables de faire la différence à tout moment. Du côté de l’ASPL 2000, c’est Fabien Pithia (7 buts) qui demeure le meilleur attaquant de l’équipe. Ce dernier pourrait être associé à Michael Mitraille, qui s’appuiera sur son physique de déménageur pour faire vaciller la défense adversaire. Mais il trouvera sur sa route un certain Patrick Aimée, défenseur propre et qui voudra certainement faire valoir sa suprématie dans sa surface. Un duel de costaud est donc attendu.
Pour la petite histoire, l’ASPL 2000 est la seule équipe à avoir battu le CSSC en championnat; c’était en janvier lors de la reprise (8e journée). La bande à Joe Tshupula s’était imposé sur une unique réalisation de Fabien Pithia. Ce match s’annonce très disputé entre deux formations qui ne se feront pas de cadeau. Le public est ainsi invité à venir en grand nombre pour soutenir leurs équipes. Les deux autres quarts de finale, prévus pour ce mercredi 13 mars, verra la joute entre le Savanne SC et l’US Highlands à Bambous. Les Sudistes, tenant du trophée mais lanterne rouge de la Premier League, devront tout donner dans cette compétition pour tenter de sauver sa saison avec un trophée. Mais les hommes de France Pierre devront se méfier de l’équipe des Plaines Wilhems, qui ne viendra certainement pas avec la fleur au fusil.
La troisième rencontre mettra aux prises Petite-Rivière-Noire à l’AS Rivière du Rempart. Ce match sera très ouvert car les deux équipes se valent et nous pourrions assister à un festival offensif. L’entraîneur de la formation de l’Ouest, Jean-Pierre Patate comptera sur Gurty Calembé, Andy Patate ou encore Stephan Pierre pour essayer de faire la différence alors que les Nordistes miseront une nouvelle fois sur leurs attaquant vedette, Sewram Gobin – meilleur buteur de la Premier League avec 13 buts- pour semer la zizanie dans la défense adverse. Par ailleurs, La Cure Waves et Faucon Flacq s’affronteront quant à eux ce mardi à Rose-Hill pour le compte des 8es de finale de cette compétition. Pour rappel, ce match avait été arrêté à la 63e minute de jeu en raison de pluie. Le score était alors de 4 buts à 3 en faveur de La Cure Waves.