Les membres du comité régional de football se réuniront demain après-midi au stade Camp du Roi, à Port Mathurin, pour se pencher sérieusement sur le cas Boysters. Cette équipe a été impliquée dans trois dérapages depuis décembre dernier et selon le président du comité régional, Christopher Raboude, il est grand temps de mettre un frein à ces écarts de conduite. Un comité disciplinaire sera même institué et les dirigeants de Boysters auront à s’expliquer avant qu’une décision finale ne soit prise.
Le championnat de première division avait été mis en veilleuse pendant deux semaines en janvier dernier. Cela en raison des dérapages impliquant
des joueurs de Boysters à l’arbitre, une première fois en décembre lors de la rencontre face à Barbados, puis en janvier dernier lors du match face à Baladirou.  » Je vous confirme qu’effectivement des joueurs de Boysters avaient eu une altercation avec l’arbitre lors de ces deux rencontres. Nous avions pris la décision de mettre le championnat de D1 en veilleuse, car les arbitres avaient refusé d’arbitrer certains matches craignant pour leur sécurité. Ils avaient dénoncé des agressions verbales, physiques et se plaignaient aussi d’une forme d’harcèlement de la part de certains dirigeants « , a expliqué Christopher Raboude.
Nouvelle récidive mardi
Une rencontre avait été alors organisée, a-t-il ajouté, entre les membres de son comité, les dirigeants des clubs de D1 et les arbitres.  » D’un commun accord, tout le monde avait décidé de jouer le jeu, afin que le football puisse reprendre ses droits. Le fait aussi que nous avions pris du retard avec le début de la Coupe de La République, nous avons pris la décision de lancer ce tournoi au lieu de reprendre avec le championnat.  » Toutefois, nous avons appris que d’autres dérapages ont survenu mardi dernier, au stade Camp du Roi, lors de la défaite en quarts de finale de Boysters (1-2) face à Lataniers. Cette fois, a-t-on indiqué, ce sont les spectateurs qui ont envahi le terrain pour manifester leurs mécontentements.  » Je vous confirme, une fois encore, que c’est effectivement ce qui s’est passé mardi dernier. C’est une nouvelle récidive et cela devient agaçant « , a fait comprendre Christopher Raboude.
Pour les dirigeants des clubs, cette situation dépasse les bornes. Ils déplorent aussi l’absence de décision forte du comité régional dans pareil cas.  » Pour combien de temps encore, le comité régional laissera-t-il impunis les auteurs de ces dérapages », se demandent-ils. Certains dénoncent même une politique de deux poids, deux mesures. Car selon eux, Barbados avait été pénalisé de 12 points et condamné à payer une amende en raison du mauvais comportement de ses supporters, la saison dernière. Ces derniers avaient alors, dit-on, envahi le terrain de La Ferme pour contester les décisions arbitrales après la défaite (0-1) face à Baladirou.
Baie Topaze avait, lui, été pénalisé de 8 points et d’une amende à payer, la saison dernière toujours, à la suite du comportement de ses joueurs à l’égard de l’arbitre. Conséquence: ce club n’avait pu éviter la descente en deuxième division.  » Pourquoi le comité régional tarde-t-il à sévir contre Boysters ? Il aurait dû agir depuis très longtemps et appliquer les règlements. Malheureusement, tel n’est toujours pas le cas « , a-t-on déploré.
Reprise de la D1 cette semaine
Selon ceux contactés, le découragement a commencé à gagner les joueurs et les dirigeants, après les arbitres.  » Pour combien de temps encore devrons-nous évoluer dans cette position d’incertitude. C’est le flou total. Le championnat de première division a été mis en veilleuse et on ne sait toujours pas quand il redémarrera. C’est vraiment désolant que le football rodriguais doit à chaque fois se retrouver devant les mêmes problèmes « , a-t-on indiqué.
Christopher Raboude a, lui, tenu à rassurer les clubs en indiquant que le comité régional se penchera sur la question Boysters demain. Il a tenu à préciser qu’hormis Barbados et Baie Topaze, Boysters avait aussi été pénalisé de 6 points, la saison dernière.  » C’est vrai de dire que Boysters a récidivé et comme je l’ai dit, cette situation devient agaçante. Un comité disciplinaire sera mis sur pied et fera ses recommandations. Par la suite, on prendra les décisions qui s’imposent « , a-t-il fait remarquer.
Pour conclure, Christopher Raboude a indiqué que le championnat reprendra ses droits cette semaine. Au niveau de son secrétariat, on nous a précisé que le match Lataniers vs Wembley devrait se jouer ce mercredi à 17h30, au stade camp du Roi, alors que les deux demi-finales de la Coupe de la République se joueront cet après-midi à 15h30. Barbados sera opposé à Baladirou à Grande Montagne, alors que Lataniers jouera face à St Etienne à Camp du Roi.