La cinquième MCB Football Academy (MCBFA), soit la première à Rodrigues, a été officiellement lancée samedi dernier à Patate Théophile. Après St Hilaire, Camp Levieux, Pailles et Poste de Flacq, c’est à Rodrigues que la MCB Forward Foundation (MCBFF) a choisi de mettre en place cette structure très importante dans la formation de jeunes footballeurs. A noter qu’une autre académie verra très prochainement le jour à Petite Butte.
Avec la mise en place de ce centre, ce sont une centaine de jeunes, garçons et filles de Patate Théophile et des régions avoisinantes qui se retrouveront, chaque samedi, sur le terrain rénové du village. Cette ouverture marque le début d’une belle aventure, non seulement pour les enfants, mais également pour les parents et les encadreurs. Une belle aventure qui cadre parfaitement avec la mission première de la MCBFF qui est l’intégration sociale des enfants.
La philosophie même de la MCBFA, qui fête cette année ses cinq ans, est de favoriser un environnement sain pour permettre à l’enfant de façonner son avenir. Car s’il vit et grandit dans un milieu caractérisé par la pauvreté, la désorganisation de la cellule familiale ou la violence, ses chances de réussite seront réduites. Sans soutien, l’enfant développe facilement un comportement antisocial et est exposé aux fléaux sociaux. A travers le football donc, la MCB veut donner une chance aux jeunes de réussir dans la vie. Le football qui, il faut le souligner, demeure un véritable facteur d’intégration sociale pour les jeunes
Pour la MCBFF, le football, à travers les séances d’entraînement, permet aussi de tisser un lien entre l’encadreur et l’enfant. Il devient ainsi plus facile de lui inculquer des valeurs de la vie. A travers les conseils de l’entraîneur, le football prend une toute nouvelle dimension et dispense des valeurs telles que la discipline, l’intégrité, l’esprit d’équipe, la confiance et le respect entre autres.
L’éducation demeure également un élément très important au sein de l’académie et il est obligatoire que ceux choisis soient scolarisés. Un suivi est même effectué sur une base permanente grâce à un partenariat avec les institutions que fréquentent les enfants. Les parents sont également accompagnés via une formation dédiée, et des experts interviennent même dans des situations spécifiques.
Soulignons qu’après des discussions avec les autorités rodriguaises, la MCBFF lancera prochainement une autre académie à Peite Butte. Six régions seront couvertes par ce deuxième centre qui regroupera 120 jeunes. Une démarche qui démontre que Rodrigues tient une place très importante dans les activités du groupe MCB. En 2012 d’ailleurs, MCB avait offert, sous l’égide du Trust Fund for Excellence in Sports (TFES), deux bourses d’études additionnelles, dans des filières académiques et professionnelles agréées, à deux athlètes rodriguais. La MCBFF continue d’oeuvrer pour l’approfondissement des liens sociaux entre la MCB et la population à travers la MCB Rodrigues Scholarship. Cette bourse d’études qui est à sa quatorzième édition, donne l’opportunité à ses bénéficiaires d’effectuer des études à l’Université de Maurice.
Le Groupe MCB soutient aussi depuis plus d’une dizaine d’années les MCB Youth Championships destinés aux poussins, benjamins et minimes en athlétisme. Il y a un peu plus d’une semaine, la MCB s’est associée financièrement à l’organisation du Rodrigues International Judo Tournament, qui se tiendra les 26 et 27 avril au Gymnase de Malabar.
Pour Gilbert Gnany, Chief Strategy Officer du Groupe MCB : « Les enfants représentent l’espoir et la fierté du pays. Le bonheur du peuple de Rodrigues réside dans ces jeunes. En mettant des moyens à leur disposition, le Groupe MCB leur ouvre l’accès à des opportunités afin qu’ils puissent exceller dans le domaine sportif, académique ou professionnel. Le moment venu, ils seront aptes à mettre leurs valeureuses compétences au service du pays dans un esprit d’appartenance et de patriotisme ».