Le flou qui persistait quant à la légitimité de Samir Sobha à la présidence de la Mauritius Football Association (MFA) depuis l’assemblée générale élective du 18 octobre dernier est désormais dissipé. En effet, la FIFA, à travers ses deux émissaires à savoir le Bostwanais Ahsford Mamelodi et le Soudanais Magdi Shams El-Din actuellement à Maurice, a confirmé que Zurich reconnaît officiellement le comité présidé par Samir Sobha.
Suite à une rencontre avec le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, hier après-midi, les deux délégués de la FIFA ont eu une rencontre avec le président de la MFA, les représentants du groupe d’alternance en présence du ministre Ritoo au siège du MJS pour trouver une sortie de crise. Et ce, suite à l’injonction déposée par l’entremise du duo Anoop Madhow-Anwar Elahee en cour Suprême afin d’interdire la MFA de tenir son assemblée générale programmée pour cet après-midi à la Sepp Blatter Football House à Trianon.
Après une rencontre marathon ce matin, les parties concernées sont parvenues à trouver un acccord. D’abord la légitimité de Samir Sobha à la présidence de la MFA. Vu la situation, il a été décidé de reprogrammer l’assemblée générale annuelle, initialement prévue cet après-midi, au plus tard le 31 janvier 2014. De son côté, le groupe d’alternance devra retirer son injonction en cour. Selon nos informations, les représentants de ce groupe ont toutefois demandé d’instituer  un comité d’arbitrage interne afin de les écouter.
La FIFA avait de son côté menacé de suspendre la MFA si le groupe d’alternance maintenait leur position d’aller en cour. «We understand that following a complaint of a number of individuals supposedly holding membership in the MFA’s structure, the Supreme Court of Mauritius decided to prevent the MFA from holding its Annual General Meeting due to take place on 17 December 2013», a écrit la FIFA dans une correspondance en date du 12 décembre dernier.
L’instance de Zurich précisait plus loin que : «We would like to underline the dire effects that a suspension could have on Mauritius Football. It would of course mean that no team from Mauritius of any sort could have any international contact (art. 14 par. 3 of the FIFA Statutes). But it would also mean that neither the MFA nor any of its members or officials could benefit from any development programme, course or training from FIFA or CAF any longer.»
Vu la gravité de la situation, le ministre Ritoo a rencontré les deux émissaires de Zurich afin de trouver un terrain d’entente pour sortir de cette impasse. Après avoir eu la confirmation des deux émissaires de la FIFA lors cette rencontre hier après-midi, le ministre de la Jeunesse et des Sports a déclaré au Mauricien ce matin qu’il reconnaît désormais Samir Sobha comme président de la MFA. «La FIFA m’a en effet confirmé la légitimité de Samir Sobha. Il est désormais autant pour moi. J’espère que les choses vont se décanter maintenant avec tout ce qui se passe.»