Comme attendu hier au stade Anjalay, PAD & Co a soulevé le trophée de champion de la Super Cup. Déjà assuré d’être sacré, la compagnie de Riche-Terre a terminé en beauté, prenant la mesure de Food & Allied Group sur le plus petit score qui soit grâce à son capitaine courage, Fabrice Agathe (18e) sur penalty. N’ayant enregistré aucune défaite, PAD & Co a une nouvelle fois été au dessus du lot.
PAD & Co a remporté son deuxième titre consécutif, confirmant encore un peu plus sa supériorité dans la Super Cup. Finalement, seule la formation de United Basalt Products a été en mesure de tenir tête à la compagnie de construction et génie civil. Mais les coéquipiers de Yannick Macoa ont toujours affiché un visage conquérant dans le jeu. L’équipe championne, privé de son entraîneur, Sarjoo Gowreesunkur, a bénéficié de l’expertise du Malgache Fidy Rasoanaivo lors des dernières rencontres, lui qui a apporté son expérience de la gagne à l’équipe.
Le match d’hier ne restera pas dans les annales mais l’on retiendra que la machine PAD & Co est la machine qui tourne à plein régime. L’équipe de Fidy Rasoanaivo n’a pas mis longtemps pour se mettre sur orbite, marquant à la 18e minute de jeu par l’intermédiaire du capitaine Fabrice Agathe sur penalty. Ce dernier, d’un tir croisé, allait donner la victoire à son équipe. Quoi qu’il en soit, Food & Allied Group aurait pu mieux faire, mais n’a pas su saisir sa chance. La compagnie agro-alimentaire n’avait pas droit à l’erreur lors de sa dernière sortie face à UBP  s’il voulait inquiéter PAD & Co jusqu’au bout. Hedley Jérôme avait ouvert le score pour UBP avant que Jonathan Ravanne n’égalise pour Food & Allied en marquant contre son camp. Ce même Ravanne allait par ailleurs se faire justice lui-même en marquant le but de la victoire à deux minutes de la fin. À noter qu’UBP est monté sur la troisième marche du podium.
De ce fait, le match entre PAD & Co et Food & Allied Group ne comptait que pour du beurre. L’ambiance était à son comble au stade Anjalay, les supporters étaient venus en masse pour soutenir les joueurs, certains munis de Djembé, d’autres de vuvuzela, tout cela dans une ambiance festive et amicale. « C’est ça le football. Les joueurs ont alors envie de se surpasser. Le douzième homme est important et cela rend le match encore plus intéressant. Pour ma part, je suis très content car ce tournoi de football a été un succès sur toute la ligne. La Fédération Mauricienne des Sports Corporatifs (FMSC) travaille pour le bien-être des travailleurs », souligne le président de la FMSC, Vijay Gopeechund.
À titre d’information le XI initial de PAD & Co était composé de Guillaume Sockalingum, Fabrice Agathe (c), Kevin Currun, David Lim Sik Fang, Deepak Musawa, Jonathan Khorugoharry, Yash Ramkelawon, Doddy Edouard, Jean-Patrick Constant, Gérard Lapierre et Cédric Zualor. Yannick Macoa, Fabrice Pithia et Koffi Acheampong sont rentrés en deuxième période. David Joly, Brady Pauline, Hansley Far et John Royce Agathe étaient également des remplacants.