Sydney Caëtane, entraîneur de l’ASPL 2000, est comblé. Son équipe a remporté la Republic Cup, le premier trophée de la saison, dimanche dernier lors de la finale face au Curepipe Starligth SC et ce, grâce à un but de Doddy Édouard.
Coup d’essai, coup de maître pour Sydney Caëtane avec l’équipe port-louisienne. Là où ses prédécesseurs ont échoué, lui, il a mené l’équipe de la capitale à la victoire finale dans la Cup après neuf longues années d’attente. « Ce n’est pas moi qui ai gagné la Republic Cup mais toute équipe. Je crois en mes joueurs et aussi en l’équipe dirigeante de l’ASPL 2000 », déclare-t-il.
S’il concède qu’il savoure ce succès, il est conscient qu’il faut également rester concentré pour la suite de la saison. Un premier trophée dans le sac, Sydney Caëtane estime que l’ASPL 2000 a les capacités d’en remporter d’autres. Même s’il ne veut pas se prononcer sur les chances de son équipe de réaliser un triplé historique (championnat et MFA Cup), le technicien port-louisien, qui veut toujours galvaniser son groupe dans les bons comme dans les moins bons moments, croit dur comme fer que ses joueurs peuvent aller jusqu’au bout de leur rêve.
Il sait pertinemment que l’ASPL 2000 sera la cible de ses adversaires. Mais Sydney Caëtane compte appliquer petit à petit son plan d’action afin de redorer le blason de l’équipe de la capitale. « Aujourd’hui, je suis heureux de voir que tout le groupe a le sourire. Lorsque je suis arrivé, j’ai parlé de ma vision et de mes projets. Ceux-ci cadraient avec ceux de l’équipe dirigeante. Il existe une certaine cohérence dans ce que nous voulons pour l’équipe », fait-il ressortir.
Le succès en Republic Cup est-il un déclic pour l’équipe port-louisienne ? « Cette victoire méritée est une motivation supplémentaire et une récompense pour les joueurs. Nous avons bien préparé cette finale et ça a payé. Il se trouve que ce trophée peut en appeler d’autres cette saison. Pour y parvenir, nous devons continuer à travailler sérieusement et que chacun assume ses responsabilités. »
La Premier League reste la priorité des Port-Louisiens. Depuis le titre de champion en 2011, l’ASPL 2000 court toujours après un autre titre. À l’issue de la manche aller du championnat, l’ASPL 2000 (17 points) est à la troisième place derrière le Pamplemousses SC (19 points et un match en main) et le Cercle de Joachim (20 points).
« Rien n’est encore joué dans le championnat. La compétition reste ouverte. Avec encore de la persévérance, nous pouvons jouer les premiers rôles dans la Premier League. Le chemin menant au sacre est long mais pas impossible. Nous ferons tout pour terminer sur la plus haute marche », soutient le technicien port-louisien.