Le Pamplemousses SC, champion en exercice sortant, se rendra aux Seychelles en mars prochain pour participer au tournoi de l’Union des fédérations de football de l’Océan Indien (UFFOI). La formation nordiste a été tirée dans le groupe A avec les représentants de La Réunion (SS Ste Louisienne) et des Seychelles (Seychelles C.P). Les matches de poule de ce groupe auront lieu du 16 au 22 mars aux Seychelles. Le groupe B réunira quant à lui les champions des Comores, de Madagascar, de Mayotte. Les matches de poule de ce groupe se tiendront du 24 au 30 mars aux Comores. Les deux premiers de chaque groupe disputeront la finale.
Henri Spéville, le coach du Pamplemousses SC, indique que ces joueurs donneront le tout pour le tout afin de se qualifier. « L’objectif sera bien évidemment de réussir à s’extirper du groupe. Il ne faut pas oublier que nous n’allons pas en terre seychelloise, uniquement pour défendre le club. Nous allons aussi défendre le quadricolore mauricien et nous aurons le devoir de faire le maximum ». Mais la tâche s’annonce ardue pour les Nordistes qui auront fort à faire face aux forces en présences. « Ce tournoi sera d’un niveau très élevé avec des joueurs très talentueux venant de la région. Les Réunionnais sont des semi-professionnels alors que les Seychellois avaient montré leurs savoir-faire en remportant le tournoi de football des Jeux des Îles de l’océan Indien. Il faudra s’en méfier et rester appliqués. C’est la seule façon de gagner des matches », soutient Henri Spéville.
Il est à noter que ce n’est pas la première fois que le Pamplemousses SC participe à ce tournoi. En 2011, les coéquipiers de Gilbert Bayaram avait également pris part à la compétition, s’étant fait sortir au stade des poules après avoir été accroché à deux reprises. « Nous devrons cette fois-çi montrer un tout autre visage. Nous sommes très erratiques cette saison en championnat et nous devrons rectifier le tir dans ce tournoi », fait ressortir le coach nordiste. Il est à noter que le Pamplemousses SC pointe à la 6e place en championnat et a depuis longtemps fait une croix sur le titre de champion de Maurice. L’équipe se concentre désormais sur les compétitions de coupe, notamment la Republic Cup où ils sont déjà en quarts de finale de la compétition.