Il n’aura fallu finalement que d’un but, hier au stade Anjalay, pour que la Saint-Pauloise FC l’emporte face au Cercle de Joachim dans le cadre de la première journée du groupe B du tournoi de l’Union des fédérations de football de l’océan Indien (UFFOI). Une perle des 30 mètres signée Ludovic Lagourde, qui a réussi à tromper Christopher Casernes à la 56e minute de jeu et qui permet aux Réunionnais d’enlever les trois premiers points.
Sur le terrain rendu glissant par la pluie intermittente, les Réunionnais ont appliqué un réalisme froid, face à une équipe de Joachim qui vient à peine de récupérer ses internationaux. Une victoire intéressante, dans la mesure où Jean-Sébastien Jaures a intégré des jeunes à son effectif.
« Il y a des points positifs et des points négatifs. Le bon côté, c’est que nous prenons les trois points, le mauvais, c’est que nous devons toujours travailler nos avant-dernier et dernier gestes », soulignait l’entraîneur de la Saint-Pauloise FC.
Les Saint-Paulois avaient déjà donné le ton au cours de la première mi-temps, lorsque les Réunionnais voient un but leur être refusé. De là, ils allaient commencer à prendre d’assaut la défense curepipienne. Mais les nombreuses attaques sont endiguées par une défense relativement bien organisée. 39e minute : la Saint-Pauloise obtient un coup franc intéressant. Il est capté en deux temps par Christopher Casernes. La première tranche s’arrêtera sur un score vierge.
De retour de la pause, les deux équipes ne sont plus dans le round d’observation. Si le Cercle de Joachim se lance dans un jeu à tâtons, la faute à la fatigue physique de ses internationaux qui viennent de rentrer de deux semaines de campagne africaine, la Saint-Pauloise, elle, est un peu plus réaliste. On joue la 56e et les Réunionnais construisent leur jeu rapidement. Surgit alors Ludovic Lagourde, qui ajuste Christopher Casernes d’un superbe tir. Le portier curepipien ne peut que constater les dégâts. C’est là que le Cercle de Joachim se réveille.
« Je suis fier des garçons. Nous avions en face de nous un adversaire de qualité », explique Joe Tshupula, du Cercle de Joachim. Il attribue la défaite des siens à une mauvaise conservation du ballon. « Parfois, il faut savoir enchaîner les longs moments de conservation. Mais malgré ça, je tiens à féliciter les joueurs ».
La machine réunionnaise est emballée. Moins de dix minutes après, Maxime Jean, seul face à Casernes, n’arrive cependant à tromper la vigilance du portier curepipien. Et Ludovic Lagourde manque de peu de donner définitivement l’avantage à ses coéquipiers. Son tir passe légèrement à côté des buts de Casernes, encore une fois battu (80e).
De son côté, Jean-Sébastien Jaures, lui, se dit heureux de cette victoire, d’autant qu’il est venu sans ses titulaires en défense, pris par des obligations professionnelles. « Les Mauriciens jouent toujours très physique. Et dans une compétition internationale, il y a toujours une certaine rivalité ».
Quant au Cercle de Joachim, il lui faudra se ressaisir en fonction de son prochain match contre les Seychellois de La Passe FC. « Les footballeurs mauriciens n’étaient pas habitués à jouer autant de matches en une saison. Nous prenons cette rencontre comme une préparation pour la suite », estime Joe Tshupula.
La prochaine rencontre, demain, mettra aux prises les Réunionnais aux Seychellois de La Passe FC, dont les joueurs ont assisté à la rencontre hier. Le coup d’envoi sera donné à 18h. C’est le stade Germain-Comarmond, à Bambous, qui accueillera cette joute. Samedi, le Cercle de Joachim croisera le fer avec les Seychellois à 15h au stade George V, à Curepipe, pour la dernière rencontre du groupe B, en vue de déterminer l’équipe qui affrontera les Malgaches de CNAPS Sports.