La phase de poule de l’Union des Fédérations de Football de l’Océan Indien (UFFOI) a lieu cet après-midi au New George V Stadium avec la rencontre mettant aux prises le Curepipe Starlight SC, champion de Maurice en exercice à celle de La Réunion, Sainte-Marienne, comptant pour la poule B. Le coup d’envoi sera donné à 16h.
La présentation de la compétition s’est tenue vendredi à la Sepp Blatter Football House à Trianon. À noter que ce tournoi regroupe les champions de La Réunion, Maurice et des Seychelles, respectivement Sainte-Marienne FC, Curepipe Starlight SC et St Michel FC. Ce tournoi débute aujourd’hui avec la rencontre mettant aux prises le Curepipe Starlight à Ste Marienne. Le team manager de la formation de la Ville Lumière, Cyril George, a lancé un appel pour que le public vienne en grand nombre au stade pour soutenir les joueurs qui défendront les couleurs du pays.
Mal embarquée en championnat, finaliste malheureux de la Republic Cup, la formation phare de Curepipe est méconnaissable cette saison. Erratique et n’affichant pas le niveau qui était le sien la saison précédente, les coéquipiers de Fabrice Pithia espère rebondir dans cette compétition avec l’objectif de faire honneur au pays. Ce ne sera pas un match de tout repos pour les Curepipiens. Le vice-président du club réunionnais, Thierry Cortez estime que son équipe n’est pas venue avec la fleur au fusil et espère pratiquer du beau football pour ainsi débuter ce tournoi sur les chapeaux de roue.
Du côté du CSSC, de lourdes responsabilités reposent sur ses joueurs notamment dans le secteur offensif ou les performances des frères Pithia (Fabien & Fabrice), Stéphane Nabab ou encore le Malgache Johnny Razanakoto seront examinées à la loupe. Ce dernier était complètement passé à travers de son match dimanche dernier lors de la finale de la Republic Cup. Espérons cette fois-ci qu’avec les données qui seront différentes , que le CSSC retrouve son football. En tout cas, la tâche s’annonce compliquée pour la bande à Fidy Rasoanaivo mais tout peut arriver dans le football. « Nous nous concentrons sur cette partie. Mes joeueurs savent ce qu’ils ont à faire. Nous savons que nous ne sommes pas dans une bonne période mais nous allons tout faire pour remporter la victoire », explique le coach malgache du CSSC.
La rencontre d’ouverture sera arbitrée par un Mauricien, après un tirage au sort du fait que St Michel n’était pas encore arrivé. Les Dallons sont arrivé dans l’après-midi de vendredi à 16h30. Les frais d’accès au stade s’élève à Rs 25 seulement vu que c’est une compétition internationale. Les prix pour les premières et les secondes sont les mêmes. Pour rappel, Maurice a été représentée l’année dernière par le Pamplemousses SC lorsque les Seychelles avaient hebergé la compétition sur leur sol. Mais les Nordistes avaient été sortis de la compétition après avoir essuyé deux revers en deux sorties. Si Maurice accueillera la poule B, Madagascar s’est vu attribuer la poule A. Elle regroupe le champion des Comores et celui et de Mayotte. Seuls les vainqueurs de poule seront qualifiés pour la finale.