Un coup du chapeau de son attaquant Zoubair Rummun (23e, 55e, 65e) a permis au Curepipe Starlight SC d’obtenir son ticket pour intégrer le carré d’as de la Republic Cup aux dépens de Petite Rivière-Noire en quart de finale hier soir au stade Anjalay.
Véritable douche froide pour Petite Rivière-Noire après sa défaite hier. Invaincue depuis novembre dernier, la belle série a brusquement pris fin pour la bande à Twaleb Fatemamode avec son élimination dans la Republic Cup face à un Curepipe Starlight SC qui a brillamment joué le coup.
Privée de son capitaine et stratège Stéphane Pierre, blessé aux adducteurs, l’équipe de Petite Rivière-Noire avait visiblement du mal à trouver sa cohésion habituelle. Ce qui a permis au Curepipe Starlight SC d’étaler son jeu collectif assorti de belles combinaisons.
Les protégés de Sarjoo Gowreesunkur avaient d’ailleurs signifié leurs intentions très tôt avec des attaques dangereuses menées tour à tour par Kris Etowar (12e) et Fabrice Pithia (19e). À force de taquiner la défense adverse, le Curepipe Starlight allait finir par trouver la faille à la 23e sur une reprise de volée de Zoubair Rummun sur une balle repoussée par Louis Lahache suite à un tir d’Etowar.
Ce dernier était à deux doigts de corser l’addition, mais il vit son tir à ras de terre percuter le montant gauche de Lahache avant de sortir (26e). Petite Rivière-Noire s’est procuré deux franches occasions par l’intermédiaire d’Andy Patate (30e) et Ulrick Antoine (31e) pour répondre à l’adversaire, mais ils ont péché dans la finition.
Le duel perdu par son buteur patenté, Winley Lalouette, face au gardien curepipien, Frédérick Bégué, traduisait le manque de réussite de la formation de l’Ouest (42e). De son côté, Gurty Calembé, bien placé dans la surface, trouva moyen de tirer sur le gardien (44e).
« Je ne m’attendais certes pas à une victoire pareille, mais je savais qu’on allait mettre en difficulté l’adversaire. Nous nous sommes entraînés durant une semaine sur des combinaisons possibles et voilà le résultat (Ndlr : hier). Maintenant, nous allons poursuivre dans cette direction et tenter d’aller le plus loin possible dans cette Republic Cup », fait ressortir Sarjoo Gowreesunkur.
Le Curepipe Starlight SC assura sa qualification avec deux autres buts de Zoubair Rummun à la 55e minute sur un centre de Fabrice Pithia mal dégagé par la défense, puis sur une action en solo après que celui-ci eut hérité d’une balle en profondeur de Kris Etowar (65e).
« Je suis un peu déçu. Nous étions en dessous de nos capacités. C’est comme ça, il y a des jours où certaines choses ne fonctionnent pas. L’adversaire était meilleur. Il a été plus réaliste que nous », reconnaît pour sa part Twaleb Fatemamode.