Kailash Purryag

Ils ne sont pas parmi les grosses fortunes de Maurice. Kailash Purryag l’a fait savoir à travers un courrier déposé personnellement au siège de Week-End après avoir fait une déposition contre Forbes10.com dont le classement des 10 plus grosses fortunes de Maurice avait fait le tour des réseaux sociaux depuis des semaines.

Quant à sir Harry, c’est sa fille Sheila qui s’est chargée de cette mission à travers notre site internet. L’ex -président de la République, qui tient beaucoup à ce que son honneur et sa probité ne soient pas mis en doute écrit : « Bien loin de posséder une telle fortune, il est inconcevable que je puisse figurer parmi les 10 plus grandes fortunes du pays. Tout ce que je possède est le fruit de mon dur labeur en tant qu’avoué, député, ministre, speaker et Président au fil des 45 dernières années. Je n’ai jamais touché un sou de qui que ce soit en dehors du cadre légal de mes fonctions précitées. Et j’ai toujours diligemment déclaré tous mes avoirs. Pour étayer mes dires, je me tiens à la disposition des autorités concernées, y compris la MRA, pour leur communiquer mes avoirs, tant mobiliers qu’immobiliers, aussi bien que mes comptes bancaires. »

Quant à Sheila Tirvengadum, son mail se décline ainsi : « Au nom de mon père, sir Harry Tirvengadum… Je tiens à démentir cette nouvelle qui est tout à fait fausse, malheureusement pour nous. Vous auriez quand même pu vérifier cette information avant de la publier, comme c’est définitivement préjudiciable à notre famille. En parallèle, je me renseigne auprès de Forbes pour avoir des informations additionnelles par rapport à la source. » Voilà qui remet les pendules à l’heure… en attendant de faire de la nouvelle de Forbes10.com, qui sévit à travers le monde, un total vrai site de fake news… Week-End n’avait aucune intention de nuire à quiconque, juste de donner l’occasion de rectifier ou… confirmer un tir qui traînait sur la toile depuis deux mois.