La National Coast Guard (NCG) a célébré cette semaine son 24ème anniversaire en faisant la part belle au social. Ces célébrations, qui se voulaient être un moyen additionnel d’approfondir le partenariat entre la police et le public a été une réussite sur plusieurs plans, notamment celui de l’interaction avec différentes composantes de la population mauricienne.
La NCG Week qui s’est tenue durant la semaine, a vu une série d’activités se dérouler à travers l’île. Ainsi, les éléments de la NCG ont tenu pas moins de 53 sessions de travail avec les membres du public dans les quatre coins de Maurice. Ces sessions de travail avaient pour thème la sécurité en mer. Vendredi à Grand-Baie, toujours sous la férule de la NCG, 13 skippers ont été récompensés après avoir réussi à des cours de First Aid.
Les officiers de la NCG ont aussi organisé deux collectes de sang aux fronts de mer du Caudan et de Mahébourg, durant lesquelles 204 pintes de sang ont été obtenues. Les policiers de la mer ont aussi organisé deux déjeuners pour les 200 sociétaires du Lady Sushil Ramgoolam Day Care Centre de Riambel et de l’Ashram Gayasing à Port-Louis. Quelques 300 personnes ont aussi participé à un Family Day tenu au Chaland, durant lesquels les participants étaient conviés à une séance de Trekking sur 5 kilomètres et d’autres activités ludiques.
Le 24ème anniversaire de la NCG ne saurait être complet sans la partie protocolaire des célébrations, avec le commissaire Dhun Iswur Rampersad procédant à une inspection générale de toutes les troupes de la NCG. Celui-ci n’a pas manqué d’exprimer à ses hommes sa fierté devant le bon travail abattu, non seulement en ce qu’il s’agit de la surveillance de notre lagon, de notre Zone Economique Exclusive (ZEE) mais aussi en tant que partenaire privilégié de la population. En attendant de célébrer avec faste, en 2012, un quart de siècle d’existence, les hommes en blanc se sont exclamés avec fierté: Long Live NCG!