Concernant la force policière, le ministre des Finances a d’emblée estimé que les Crime Statistics démontrent clairement que le taux de criminalité est en baisse depuis ces six dernières années. Le Grand Argentier a soutenu que le gouvernement continuera à déployer les grands moyens pour « accelerate that trend ». Pour atteindre cet objectif, quelque Rs 8,7 milliards seront injectées dans la force policière en 2014 tandis que le gouvernement prévoit de recruter 700 « trainee police constables ».
D’autres projets viendront soutenir ces deux mesures, dont l’implémentation d’un « Crime Occurrence Tracking System » pour tous les postes de police de Maurice et de Rodrigues, ainsi que la mise en place du dispositif de CCTV dans les régions de Beau-Bassin, Rose-Hill et Quatre-Bornes, incluant Sodnac. D’autre part, un « Mass Spectrometer » sera mis à la disposition du Forensic Science Laboratory afin d’améliorer les analyses pour les drogues synthétiques.
Par ailleurs, au niveau du judiciaire, Xavier-Luc Duval a estimé que les tribunaux de l’île méritent une rénovation de toute urgence. « We are therefore planning for a programme of renovation of existing district courthouses and construction of new ones for an amount of Rs 750 millions. We are also providing of renovation works at the Supreme Court and New Court House at Port-Louis », a fait comprendre Xavier-Luc Duval.
Le ministre des Finances a aussi rappelé qu’actuellement, pour les amendes inférieures à Rs 25 000, la magistrature peut imposer des services communautaires comme une alternative à la peine de prison pour ceux qui sont incapables de payer. Le gouvernement propose ainsi de relever ce seuil à Rs 30 000.
En ce qu’il s’agit du milieu carcéral, le gouvernement propose de fournir des fonds pour une « open prison facility », pour les femmes détenues, adjacente à la Barkly Women Prison à Beau-Bassin. Ce projet vise à « address this gender gap » étant donné que, jusqu’ici, les « open prison facilities » n’existaient que pour les détenus masculins.