Les Casernes centrales organisent une “Journée de la sécurité” mardi prochain de 9 h à 16 h 30 au Village Hall de Vieux-Grand-Port, avec la participation de plusieurs unités du département de la police. Les étudiants des établissements primaires et secondaires ainsi que les habitants de la région sont ciblés au cours de cette journée d’information et de sensibilisation.
L’événement vise d’abord à sensibiliser la population sur le nombre croissant d’accidents de la route tout en les éduquant sur les mesures de sécurité à prendre. Ils prendront aussi connaissance des diverses unités spécialisées de la police et les services essentiels qu’elles offrent. Seront présents lors de cette Journée la Road Safety Unit, la Crime Prevention Unit, l’Anti-Drug and Smuggling Unit, le National Coast Guard, la Family Protection Unit et la Brigade des Mineurs.
Cette Journée de la sécurité vise aussi à prévenir le crime à travers une meilleure sensibilisation, améliorant ainsi la qualité de vie de la population. Autre objectif : aider à sauver des vies et préserver les biens à travers des conseils pratiques. L’accent sera aussi mis sur des pratiques de conduite sécuritaires, les mesures de sécurité à adopter, la violence domestique, les différentes “hotlines” mises à la disposition du public, la délinquance juvénile et la drogue, entre autres.
Des stands des diverses unités de la police seront aménagés. Le public se familiarisera ainsi avec les divers aspects du travail des forces de l’ordre. De plus, des causeries seront organisées, notamment sur la sécurité routière, les effets nuisibles de la drogue, la violence domestique, la protection des jeunes, la délinquance juvénile et la sécurité en mer. Une projection d’un film sur la délinquance juvénile sera aussi au programme. Pour rappel, le département de la police a déjà organisé des “Journées de la sécurité” à Mahébourg et Rose-Belle.
Cette initiative s’inscrit en droite ligne avec la vision des Casernes centrales de faire de la police mauricienne une police de proximité, en l’occurrence donc un système dont l’objectif principal est de travailler de concert avec des individus, des groupes ainsi que des organisations publiques et privées afin d’identifier et de résoudre des problèmes pouvant affecter les quartiers, les régions ou, plus globalement, les villes et villages.
La police de proximité repose sur le concept que la police ne peut traiter ces problèmes seule, mais doit établir un partenariat avec d’autres acteurs qui partagent une responsabilité mutuelle pour résoudre ces problèmes. L’accent est ainsi mis sur la prévention, le dépistage précoce et une intervention rapide en vue de faire face aux problèmes avant qu’ils ne deviennent difficiles à résoudre.