L’adjoint au Commissaire et responsable des opérations policières Mario Nobin, a dévoilé, lors d’une conférence de presse, vendredi dernier le plan d’action 2014 de la police. Il était entouré des responsables des divisions de la Force policière.
Si chaque division a identifié ses défis et ses objectifs, en général, les priorités de 2014 dans la catégorie de Security Policy and Management et de Community Safety and Security sont (1) arriver sur le terrain en 15 minutes pour tout appel relayé à travers le Police Information and Operation Room (PIOR); (2) réduire les vols avec circonstances aggravantes de 2,5%; (3) résoudre et compléter 70% des enquêtes criminelles en 12 mois ; (4) augmenter de 1,2% « les targeted traffic crackdown operations »; (5) résoudre à 60% des problèmes (de tous niveaux) identifiés durant les Community Policing Forum Sessions ; (6) mener à 55% le « Victim Support & Advice » en relation avec les crimes rapportés ; (7) atteindre 68% de saisie et d’arrestation en relation avec les opérations de drogues ; (8) combattre les drogues dangereuses en augmentant les « successful operations de 5% » (9) ; réduire par 5% les cambriolages dans les domiciles et sur la voie publique (10) ; réduire par 3% les accidents (11) ; diminuer par 5% le comportement asocial des jeunes (12) ; augmenter les opérations de contrôles policières de 3% dans les boutiques et restaurants patentés. 
Le Police Annual Policy plan prévoit dans la catégorie Defence, Emergency, Disaster Management and Surveillance de (1) réagir à 90% aux sollicitations et d’appel à assistance en 15 minutes pour les éléments de la Special Mobile Force (SMF) et d’augmenter par 6,7% les exercices de simulation pour se préparer aux worst case scenarios ; (2) réagir à 80% aux appels pour assistance en 15 minutes et augmenter également par 6,7% les exercices de simulation pour ceux de la Special Supporting Unit (SSU).
En ce qu’il s’agit des limiers de la National Coast Guard (NCG), l’objectif est de porter assistance dans 80% en 20 à 30 minutes à l’intérieur du lagon et de procéder à au moins 15 exercices de simulation.