Une équipe d’experts indiens est actuellement à Maurice pour le sixième stage d’entraînement annuel en plongée et opérations de commando et anti-piraterie. Cette formation est destinée au personnel de la National Coast Guard et des forces spéciales de la police telles que la Special Mobile Force (SMF), le Groupement d’intervention de la police mauricienne (GIPM), la Very Important People Special Unit (VIPSU) et le Helicopter Squadron.
L’équipe indienne comprend sept cadres des forces spéciales et des plongeurs et instructeurs hautement qualifiés. Suite aux récentes catastrophes naturelles, les formations en plongée, en recherche et en sauvetage destinées au personnel de la SMF, du GIPM et de la garde-côte nationale ont été menées dans divers endroits dont les rivières. L’accent a été particulièrement mis sur des opérations de sauvetage et la plongée sous-marine. Les plongeurs locaux ont ainsi bénéficié de formations sur les dernières techniques d’opérations de sauvetage, et de séances pratiques sur le soudage, la découpe, la démolition et les travaux de réparation sous l’eau. La vidéographie et les réparations sur un  navire de guerre constituaient les autres volets de la formation.
L’équipe de formateurs a aidé les stagiaires à se familiariser à une variété d’équipements sur les dernières techniques de plongée sous-marine. Les stagiaires se sont entraînés sur le Surface Demand Dive Equipment qui leur permet de rester sous l’eau pour une période étendue jusqu’à l’achèvement d’une tâche. De plus, une formation d’une journée axée sur les techniques de sauvetage s’est tenue à Midlands Dam, dans la rade de Port-Louis et au Chaland, entre autres. L’objectif était de former les stagiaires sur les techniques de base de sauvetage.
Le volet formation en mer a pour objectif d’améliorer les aptitudes et techniques en plongée du personnel de la garde-côte nationale et de la police, en particulier dans le cadre d’une enquête sur un crime commis sous l’eau et pour la collecte de preuves. La formation sera aussi bénéfique aux cadres de l’administration civile et aux citoyens pendant les catastrophes naturelles.
Par ailleurs, quatre instructeurs qualifiés des forces spéciales du Naval Special Warfare Training Cum Tactical Center à Goa en Inde ont dispensé des cours par rapport à la formation de commando. La formation était axée sur les dernières tendances en matière d’opérations d’interdictions maritimes et de combat rapproché, en tenant compte de la menace grandissante de la piraterie dans la région de l’océan Indien. La police mauricienne a pu ainsi se familiariser avec les dernières techniques employées par les Forces spéciales dans les opérations anti-piraterie en haute mer. Les stagiaires ont également bénéficié d’une formation en plein air axée sur les divers aspects du Close Quarter Combat et des opérations antiterroristes. Ils ont été initiés à la démolition avancée et à la formation pratique à bord d’un navire marchand à l’ancre.
À noter que les Forces spéciales à Maurice, dont la police et la garde-côte nationale, entreprennent régulièrement des missions de formation conjointes avec les équipes de formation indiennes. En effet, depuis 2009, la garde-côte nationale a reçu la tâche de lutter contre la piraterie maritime dans le sud-ouest de l’océan Indien avec l’assistance des experts indiens.