Le troisième et dernier jour des examens nationaux à l’intention des élèves de la Form III a été marqué par une erreur de terminologie dans le questionnaire de Physics, qui selon nos informations a créé de la confusion dans un grand nombre de collèges d’État et privés. Des profs de science qualifient cette erreur de « grave et déroutante ».
Certains collèges ont pris sur eux-mêmes pour corriger l’erreur tandis que d’autres ont préféré chercher la « guidance » de la PSSA sur la marche à suivre. Les profs de science suggèrent carrément l’annulation de la question concernée de manière à ce que tous les candidats soient à pied d’égalité. Immédiatement après avoir été informée du problème en début d’après-midi par les collèges tombant sous sa responsabilité, la Private Secondary School Authority a envoyé une communication au MES faisant part des doléances de ces établissements et lui demandant aussi de trouver une solution qui puisse satisfaire tout le monde.
Rappelons que cette Form III National Assessment est obligatoire dans tous les collèges privés subventionnés et d’État à compter de cette année. Les questionnaires ont été préparés par le MES mais la correction des épreuves est confiée aux collèges.
Par ailleurs, à la suite d’incidents sérieux survenus hier à Raoul Rivet GS et à la Jean Lebrun GS pendant la journée des examens de CPE et qui mettent en cause directement des candidats venant des départements Prevocational, le MES a pris certaines mesures ce matin. C’est ainsi que ces candidats de Prevoc dans ces deux centres prendront part aux examens à partir de demain dans leurs collèges respectifs. Il nous revient aussi que les responsables de plusieurs centres d’examens du CPE se sont plaints aujourd’hui auprès du MES du comportement d’élèves du Prevoc. Cette année, indique-t-on, il y a un nombre plus élevé de candidats de Prevoc au CPE.