Après avoir mis fin à sa carrière de joueur professionnel, Désiré Periatambee veut « rendre ce que le football mauricien lui a donné » en aidant ses jeunes compatriotes à effectuer des essais dans des centres de formation en France avec pour objectif de voir quelques-uns intégrer une équipe de division française.
Lors d’un point de presse jeudi à l’hôtel Le Saint Georges, Désiré Periatambee a rappelé qu’il a été repéré à l’âge de 16 ans par Auxerre alors qu’il était en stage avec le Centre de formation en France. « J’ai quitté Maurice tôt pour évoluer à un autre niveau. J’ai eu la chance et j’ai su la tenir. Après avoir réussi ma carrière, j’ai décidé d’apporter mon soutien aux jeunes Mauriciens », a-t-il indiqué.
Les deux Port-Louisiens Rémi Prosper et Dimitri Ova effectuent en ce moment un stage de perfection de deux semaines au sein du Centre de formation de l’Association Chamois Niortais FC en France. « Ils avaient été élus meilleurs joueurs de leur catégorie par l’ancien DTN Christophe Desbouillons à l’occcasion de la Copa Coca Cola. C’est la raison pour laquelle ils sont les premiers à bénéficier de ce stage. Je dois mentionner que des Réunionnais, Malgaches, Comoriens et Mahorais jouent en France mais pas des Mauriciens », a rappelé l’ancien professionnel de Ligue 1 qui a fait ses débuts à l’AJ Auxerre.
Désiré Periatambee a indiqué qu’il n’envisage pas d’usuper le rôle des autorités, mais le niveau du football local l’interpelle. Il veut aussi aider à rehausser le niveau de l’équipe nationale. « Je ne suis pas un agent. Je veux tout simplement faciliter la tâche des jeunes. J’ai un contact à Maurice en la personne de Daniel Simpson pour faire le lien avec les jeunes. »
« C’est à travers les compétitions qu’on arrivera à détecter les talents. Mais dommage qu’il n’y aura pas de Copa Coca Cola. Cela freine un peu l’élan des jeunes. Mais il faut des compétitions pour les jeunes et c’est à travers cela qu’ils vont progresser », a-t-il ajouté.
Pour cela, il se dit prêt à collaborer avec la MFA et le ministère de la Jeunesse et des Sports.