Des apprentis en formation

L’Olivier Culinary School (Centre for Continuing Professional Cooking), lancée en 2014, est une école de formation en cuisine et pâtisserie approuvée par la Mauritius Qualifications Authority. Aux commandes, deux chefs : Jean Olivier et Laval. Le chef Jean Olivier a formé 23 apprentis pendant six mois et, samedi, il procédera à la remise des diplômes à son école, à Quatre-Bornes.

Chez les Olivier, la cuisine est devenue une entreprise familiale. En effet, la fratrie Jean, Josian et Fanny s’est réunie pour mettre en place une école de formation afin de partager leur passion. Josian Olivier, chargé de la comptabilité, indique que l’idée est venue de son frère Jean, qui a décroché un diplôme en Arts culinaires de l’Université de Taylor (Malaisie) et de l’académie de Toulouse (France). Ayant obtenu un Award dans cette filière, Jean a décidé d’aider les jeunes en quête d’emploi.

Le chef Laval, qui compte une trentaine d’années d’expérience dans le domaine, a rejoint l’équipe de l’Olivier Culinary School et apporte son expertise dans le domaine. Il a travaillé dans deux établissements étoilés, tout en se tournant vers la formation. « Les cours sont destinés aux jeunes, aux enfants en vacances et aux cadres avec, pour maxime : “Be a culinary expert” », explique-t-il.

Cette formation pour les jeunes qui recevront samedi leur diplôme est une initiative de l’Human Research Development Scheme sous le National Skills Development Programme, indique Josian Olivier. « Le but est de former des jeunes de 16 à 35 ans. Les cours se déroulent une fois par semaine, par groupe de 12, soit les mardis et les jeudis de 13h à 16h, les samedis de 8h à 11h et de 13h à 16h et les dimanches de 9h à midi. Les tarifs sont abordables et payables par mensualité de Rs 3 000 sur trois mois, le coût total étant donc de Rs 9 000. Ce tarif comprend aussi le coût des ingrédients et le matériel. À la fin du cours, un certificat de présence est remis à chaque participant », explique-t-il.

Ces jeunes sont sponsorisés par le gouvernement et reçoivent Rs 5 000 comme  allocation et Rs 1 000 pour les frais de transport. Par la suite, il y a un suivi en vue de leur faire obtenir un emploi dans des hôtels, souligne Josian Olivier faisant ressortir que l’avantage qu’offre son école de formation est qu’elle opère différemment. « On conseille aux jeunes sur la manière de cuisiner, comment choisir les produits… Tout est fait avec la complicité des participants et, pendant trois heures, ils sont encadrés par les chefs », dit-il. Pour le mois d’octobre déjà, un groupe de 29 élèves âgés de 16 à 35 ans ont obtenu leur diplôme et, samedi, 23 élèves recevront également les leurs. « Notre objectif est d’agrandir le cercle d’élèves vu la demande croissante. On vise à aller plus vers des ateliers de cuisine, vers le public, les groupes et les compagnies pour leur inculquer la notion de l’art de bien cuisiner », confie-t-il.

Pour ce qui est de l’emploi sur les bateaux de croisière, Josian Olivier indique que ce créneau n’est pas encore bien réglementé par les autorités. « A l’Olivier Culinary School, notre mission est d’entrer dans un créneau porteur qui va vers la tendance des ateliers de cuisine en vue d’initier les participants à une aventure culinaire. »  L’Olivier Culinary School est basée à ex- Route Bassin, La Louise, Quatre-Bornes. Les prochains cours seront axés sur le Basic Cookery and Pastry (pour débutants) et se dérouleront du 20 février au 20 mai. L’enregistrement est déjà en cours pour les intéressés