Grâce à un partenariat entre l’Institute of Chartered Accountants in England & Wales (ICAEW), institution de formation spécialisée dans la comptabilité et la gestion, depuis mars 2012, la Grant Thornton Business School dispense des cours ACA (Associate of the Institute of Chartered Accountant), qui visent à former les chefs d’entreprises de demain. Les étudiants mauriciens devaient auparavant se rendre en Angleterre pour pouvoir suivre ces cours. Dans un entretien accordé au Mauricien, Jonathan Worrell, Senior Business Development Manager d’ICAEW, élabore sur cette formation et sa pertinence pour Maurice.
Cette qualification de premier plan, connue au niveau international et à Maurice, cible non seulement les diplômés dans le domaine mais aussi ceux qui ont terminé leur scolarité avec d’excellents résultats. De plus, les cours seront menés par des formateurs étrangers qui viendront prêter main forte aux formateurs locaux. À noter qu’il y a plus de 17 000 élèves qui suivent le cours ACA de l’ICAEW à travers le monde entier. Quelque 84 % des sociétés dans le “Top 100” cotées en bourse en Grande Bretagne ont au moins un membre de l’ICAEW au sein de leur conseil d’administration.
Le but d’une récente visite de M. Worrell à Maurice était principalement d’apporter un soutien aux 90 étudiants de Maurice. Parmi les employeurs de choix qui envoient leurs étudiants suivre des cours d’ACA, souligne M. Worrell, l’on retrouve de grandes firmes comptables de renom aussi bien que de petits cabinets modestes, des administrateurs de fonds et des banques. « J’ai rencontré plusieurs étudiants sur leurs lieux de travail et nous avons aussi organisé une soirée pour nos étudiants au Suffren à Port-Louis. Mon objectif est de m’assurer que les étudiants comprennent bien ce que nous attendons d’eux pour ce programme rempli de défis, de répondre à leurs questions et de m’assurer qu’ils ont le support nécessaire », dit-il. Soulignons que l’ICAEW met aussi en place des moyens pour canaliser les étudiants qui n’ont pas encore trouvé de l’emploi vers les Authorised Training Employers (ATEs). Pour obtenir l’accréditation ICAEW, il est impératif pour un étudiant d’avoir une expérience de travail.
La visite de Jonathan Worrell s’inscrit aussi dans le cadre de la collaboration avec la Grant Thorthon Business School. Depuis février 2012, les cours en ACA sont désormais offerts à Ebène à la Grant Thornton Business School. L’ICAEW collabore étroitement avec celle-ci dans le déploiement des moyens favorisant l’apprentissage des étudiants. Selon M. Worrell, l’ICAEW explore actuellement les possibilités d’offrir l’opportunité à ses étudiants de bénéficier de l’expertise des tuteurs anglais, principalement pour des sessions de révision dans le cas des matières les plus exigeantes. « Nous sommes enchantés du fait que la Grant Thornton Business School sera bientôt équipée pour être en mesure d’offrir des services d’évaluation en ligne (e-assessment) dans ses locaux », dit-il.
M. Worrell indique avoir rencontré plusieurs employeurs qui sont intéressés à s’inscrire auprès de l’ICAEW de sorte à ce que leurs employés puissent bénéficier de l’expérience de travail nécessaire pour devenir membre de l’ICAEW. Percevant Maurice comme un centre aussi bien financier qu’éducatif de renom international, Jonathan Worrell est d’avis que le pays est idéalement positionné pour ses cours en ACA. De plus, dit-il, le niveau éducatif élevé et les ambitions des étudiants locaux ne font que mettre la barre encore plus haut.
L’accréditation de l’Authorised Training Employers (ATEs) par l’ICAEW, souligne-t-il, peut contribuer au succès d’une firme.
« Nous recevons régulièrement des emails de la part de jeunes ambitieux qui désirent suivre des cours en ACA à Maurice et qui sont à la recherche de l’employeur idéal. Certains ont fait des études en l’Angleterre où ils ont obtenu leurs degrés mais n’ont pu obtenir une formation à cause des problèmes liés à l’obtention du visa et à la complexité de l’exercice de recrutement ». En s’inscrivant au réseau ATE, soutient M. Worrell, une firme peut plus facilement attirer et retenir des éléments brillants et ambitieux. « Tout visionnaire est conscient qu’un investissement dans la formation et le développement des employés est incontournable. Le concept ATE permet à l’employeur d’investir dans la qualité de la formation sur le lieu de travail, l’encadrement, le support et l’encouragement dans la formation en ACA. Les Chartered Accountants de l’ICAEW à travers le monde sont reconnus pour être capables d’offrir à la fois des compétences acquises, des connaissances approfondies et des expériences vécues, autant d’atouts les distinguant dans le monde des affaires. Afin de maintenir un niveau standard dans l’apprentissage de nos étudiants, nous demandons aux employeurs ICAEW de respecter certains critères ». Ces critères sont : l’employeur doit s’assurer que l’expérience de travail se rapporte exclusivement au domaine de la finance et des affaires, il doit identifier un employé étant un comptable agréé (ICAEW, ACCA, CIMA) pour être le superviseur de l’étudiant en ACA qui authentifiera ses tâches et il doit être régi par des codes d’éthiques les plus récents.
M. Worrell attire l’attention sur l’importance que les étudiants et membres communiquent régulièrement afin qu’ils soient connectés à l’ICAEW tout au long de leur carrière. « À travers l’acheminement des emails et des magazines, nous faisons parvenir des informations pertinentes et critiques à nos membres. De plus, nous encourageons nos membres à s’inscrire auprès de nos facultés spécialisées, par exemple en services financiers tels que la Corporate Finance, afin qu’ils puisent être tenus informés des nouveautés dans les secteurs se rapportant à leurs activités ».
Les membres de l’ICAEW ont formé un groupe actif à Maurice, la Society of Chartered Accountants of Mauritius (SOCAM), et ils se rencontrent régulièrement pour discuter et débattre à propos des enjeux importants.